Pas de modification de la loi électorale

14/02/2011
Pas de modification de la loi électorale

La récente décision du gouvernement de créer un comité technique chargé d’évaluer les processus électoraux passés pour améliorer ceux à venir a suscité de nombreuses réactions dans la classe politique et parfois des critiques.
Le ministre de l’Administration territoriale, Pascal Bodjona (photo), a tenu lundi à clarifier les choses dénonçant une « Interprétation erronée ».
Il a d’abord «regretté que certains acteurs politiques n’aient même pas cherché à comprendre ou à connaître le contenu du projet avant de commencer à incriminer le gouvernement ».
« Le but du comité est simple et logique : mettre en évidence les insuffisances, les faiblesses, prendre en compte les recommandations des différentes missions en vue d’améliorer le cadre électoral lors des prochaines élections », a indiqué M. Bodjona.
Le comité technique n’a pas comme finalité de modifier la loi électorale. Sa composition sera technique et non politique avec la présence d’experts et de personnalités internationalement reconnues pour la sécurisation des processus électoraux ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.