Pas de pause dans l’action gouvernementale

04/01/2010
Pas de pause dans l’action gouvernementale

La traditionnelle cérémonie de présentation des vœux au chef de l’Etat a débuté lundi matin avec ceux du gouvernement.
Le Premier ministre, Gilbert Houngbo (photo), a dressé un bilan de l’action gouvernementale.
« En dépit d’un environnement économique mondial difficile, les efforts du gouvernement ont permis de stabiliser le cadre macroéconomique, de préserver le pouvoir d’achat, de consolider les systèmes sociaux et de renforcer la cohésion nationale » a déclaré M.Houngbo.
Il a par ailleurs insisté sur l’engagement de son équipe à organiser des élections présidentielles dans « le calme, la sérénité et surtout sans violence ».
« La responsabilité du gouvernement est de faire en sorte que les échéances à venir soient bien ce grand rendez-vous de débat national auquel les togolais aspirent » a poursuivi le PM.
Gilbert Houngbo a promis que son gouvernement poursuivrait et intensifierait son action concernant les réformes politiques et économiques, la modernisation de l’agriculture, de la santé, des infrastructures, de l’éduction et de l’accès de chaque togolais à un minimum vital.
Le chef de l’Etat a remercié les membres du gouvernement pour leur assiduité les invitant « à mener leur action jusqu’au bout ».

L’intervention du Premier ministre, Gilbert Houngbo
Excellence Monsieur le Président de la république
Je me réjouis de vous présenter au nom de tout le gouvernement nos meilleurs vœux de santé et de réussite pour l’année 2010. Je le fais avec tout le respect que nous vous devons, mais aussi avec beaucoup de chaleur et d’affection.
L’année 2010 est une année particulière, une année importante dans notre vie démocratique. En effet dans quelques mois, le peuple souverain va devoir, à travers des élections libres et transparentes, confier son destin à celui dont les projets et les ambitions lui paraîtront conformes à ses valeurs, à ses aspirations profondes et à ses espérances.
La première responsabilité du gouvernement, c’est de faire en sorte que les échéances à venir soient bien ce grand moment de débat national auquel les Togolais aspirent.
Notre souhait comme vous l’avez souligné à maintes reprises est que ces élections se déroulent dans le calme dans la sérénité et surtout sans violences.
Les Togolais ont l’obligation pour honorer l’éprouvante quête de démocratie de notre peuple de participer à la vie de la cité à travers les urnes et de ne pas laisser à nombre limité de compatriotes le soin de décider des grandes questions qui vont conditionner pendant cinq ans leur vie quotidienne.
Excellence Monsieur le Président,
Le Gouvernement est au travail sous votre autorité, pleinement conscient de ses responsabilités à quelques jours de ces échéances majeures. Ce travail, nous l’accomplirons avec conscience bien sûr mais aussi avec enthousiasme. En ces moments essentiels de notre histoire, nous sommes fiers et déterminés de pouvoir servir la nation.
Excellence, Monsieur le Président,
Les efforts déployés par le gouvernement au cours de l’année qui s’est achevée, ont commencé par porter leurs fruits ; même s’ils restent noyés dans un océan d’attentes, tout à fait légitimes de nos populations qui sortent progressivement d’une crise de plusieurs années.
En dépit d’un environnement économique mondial difficile, l’action du Gouvernement a permis de stabiliser le cadre macroéconomique, de préserver le pouvoir d’achat des populations, de consolider nos systèmes sociaux et de renforcer notre cohésion nationale. C’est bien la preuve qu’avec de la volonté et de la persévérance, nous pouvons changer les choses.
En 2010, nous devons continuer à nous battre pour fortifier notre croissance et répondre aux attentes des plus faibles. Car nous avons un devoir d’ambition, là où trop souvent l’emportent la résignation et le repli sur soi.
C’est pourquoi, le gouvernement, sous votre houlette, va poursuivre et intensifier ses efforts au niveau des réformes politiques et économiques essentielles puis dans les domaines de l’agriculture, de la santé, des infrastructures, de l’éducation et de l’accès de chaque Togolais à un minimum vital. Le but ultime de tous nos efforts c’est bien sûr l’amélioration des conditions de vie et du bien être des Togolais.
Les membres du gouvernement sont plus que jamais unis autour de ces nobles objectifs et mobilisés comme un seul homme, pour les réaliser. Ils s’engagent à redoubler d’ardeur pour offrir à nos populations ce qu’elles attendent véritablement de nous.
Excellence Monsieur le Président,
Le Togo est sur la bonne voie. Dans tous les domaines, les membres du gouvernement ont démontré leur capacité de réformes et se consacrent tous les jours à leur mise en œuvre et à leur réussite. Toutefois, le travail que nous avons devant nous est au moins aussi important que celui déjà accompli.
Le vœu le plus ardent du gouvernement est qu’à partir de 2010, la plupart des Togolais fasse l’exaltante expérience de la dignité et des dividendes que procure le travail, qu’elle trouve dans la justesse de notre vision commune, les raisons d’espérer et dans notre leadership, celles de s’engager.
Excellence Monsieur le Président,
2010 sera aussi l’année du cinquantenaire de notre indépendance, une année importante pour l’ensemble de nos concitoyens. Notre objectif est qu’à la faveur de cet évènement, le peuple togolais fasse bloc pour relever les défis du développement économique et social et de la paix qui nous propulsent davantage sur le chemin de l’émergence. Car nous avons la conviction que la réussite du Togo et des Togolais est à portée de main et qu’elle se joue chaque jour. Les défis qui nous attendent sont certes encore nombreux. Mais notre conviction est forte qu’ensemble, plus laborieux et plus déterminés, nous pourrons plus aisément les relever.
Excellence Monsieur le Président,
Je reste convaincu qu’au-delà des vicissitudes du moment, notre foi inébranlable en la démocratie et notre ferme volonté de vivre ensemble notre destin commun, nous aideront à surmonter tous les obstacles pour construire et renforcer un Togo de paix et de prospérité.
Notre peuple qui n’aspire qu’à vivre en paix, a toujours su surmonter les épreuves et saura encore trouver les ressources nécessaires pour relever les nombreux défis auxquels il sera confronté. J’exhorte donc tous mes compatriotes à croire en notre pays le Togo. Nous devons retrouver toute la force mobilisatrice pour l’aimer et agir pour lui.
Que Dieu le Tout Puissant fasse de cette année 2010, une année de consolidation de la paix, de la prospérité et de bonheur pour l’ensemble des Togolaise et des Togolais.
Excellence Monsieur le Président de la République
Je voudrais pour finir, vous souhaiter à vous-même, à votre famille et à tous ceux qui vous sont chers, une bonne et heureuse année 2010. Puissent la bonne santé, la clairvoyance et l’abnégation au service de notre peuple vous habiter tout au long de cette année. Puisse Dieu, qui vous a toujours assisté, continuer à guider vos pas pour le bonheur du Togo et des Togolais.
Bonne et heureuse Année 2010, Excellence Monsieur le Président de la République.

La réponse du président Faure Gnassingbé
Merci Monsieur le Premier Ministre,
Mesdames et Messieurs les Ministres,
Je suis fier de vous retrouver en 2010, en ces premiers jours de l'année nouvelle. Je vous félicite pour votre discours et pour les vœux que vous avez bien voulu m'adresser au nom de l'ensemble du gouvernement.
Cette année pour nous est particulière. Puis que nous avons une élection présidentielle dans quelques semaines. Mais force est de constater que nous abordons cette période dans un climat beaucoup plus apaisé.
Je souhaite que cet apaisement se poursuive jusqu'à l'élection. Pour cela le gouvernement a un rôle important à jouer. Il doit aider la Céni dans sa tâche ; il doit assurer la sécurité des citoyens ; il est normal qu'à quelques semaines de l'élection le débat soit beaucoup plus vif entre les acteurs politiques, mais le gouvernement doit savoir garder la sérénité et surtout, le travail et le programme du gouvernement doivent demeurer ambitieux.
Cette période ne doit pas être l'alibi pour l'inaction ou la gabegie ou l'absentéisme.
Nous avons perdu beaucoup trop de temps dans le passé, nous n'en avons plus à perdre. Donc j'exhorte tout le monde à remplir pleinement sa fonction de Ministre ; je dis pleinement sa fonction de Ministre et que l'administration reste au travail jusqu'à la fin de l'élection, parce que nous avons d'autres échéances.
Nous avons le point d'achèvement de l'Initiative PPTE qui est en vue, qui est très important pour nous et nous aurons probablement vers la fin de l'année des élections locales à organiser. Donc, le temps que nous perdrons, nous ne pourrons jamais le rattraper.
Ce sont ces quelques mots que je voudrais dire, avant de vous souhaiter à mon tour une très bonne année 2010.
Je vous veux tous en bonne santé; je vous veux tous joyeux, heureux dans vos familles, dans votre travail, avec vos amis, parce que, quelque part, le sort du peuple aussi en dépend.
Bonne année 2010 à tous.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

CAN 2017 : tirage au sort le 19 octobre

Sport

Les têtes de série pour la Coupe d'Afrique des nations 2017 ont été désignées mardi. Le Togo se trouve dans le Pot 4 avec l'Ouganda et le Zimbabwe, notamment.

Le Togo modernise ses prisons

Justice

Surpopulation, promiscuité, manque d’hygiène, violences. L'état des prisons n'est pas reluisante, mais c'est en cours d'amélioration.

Les conditions de la relance

Tourisme

Le gouvernement s’est résolument engagé dans le développement et la promotion du secteur touristique.

Energie solaire photovoltaïque pour 62 localités

Environnement

Un prêt de 6 milliards de la BOAD va permettre au Togo de distribuer l'énergie solaire dans une soixantaine de localités.