Pas de réintégration des ex-députés

25/10/2011
Pas de réintégration des ex-députés

La Cour de justice de la Cédéao a notifié mardi au Togo sa décision concernant la requête introduite par 9 ex-députés de l’UFC, exclus de l’Assemblée nationale l’année dernière.

Interrogé par republicoftogo.com, le président de la Cour constitutionnelle du Togo, Aboudou Assouma (photo), a confirmé ce que l’on savait déjà : la juridiction régionale n’a pas demandé la réintégration des élus.

"J'ai parcouru le texte et je note qu’il n’y a pas de remise en cause de l'arrêt rendu par la Cour constitutionnelle à ce sujet. La juridiction de la Cédéao a seulement demandé la réparation d’un préjudice en allouant à chacun des ex-députés un montant forfaitaire de 3 millions de Fcfa", explique M. Assouma.

Le préjudice en question est lié au fait que l'Assemblée nationale n'a pas entendu les députés démissionnaires avant d'introduire les lettres à la Cour constitutionnelle; de ce fait la Cour de la Cédéao a estimé que leur droit avait été bafoué. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Maroc, 16 membre de la Cédéao ?

Cédéao

Le Maroc a officiellement informé vendredi la présidente de la Cédéao de sa volonté d’adhérer à cet ensemble régional ouest-africain.

La FTF noue de nouvelles alliances

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) tente de se reconstruire après des années d’errance et de gestion calamiteuse.

Nouvelle alerte à la méningite

Santé

Depuis le 1er janvier, 201 cas de méningite ont été identifiés au Togo. Le bilan actuel est de 17 morts dans 17 districts sanitaires.

Affrontement d’idées

Culture

La 2e édition du championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 25 février au 18 mars à Lomé.