Pas de réintégration pour les ex-députés

13/03/2012
Pas de réintégration pour les ex-députés

Les 9 ex-députés UFC qui avaient rejoint les rangs de l’ANC ne pourront pas prétendre à une réintégration à l’Assemblée nationale.

C’est, en substance, le contenu de l’arrêt rendu mardi par la Cour de justice de la Cédéao. Les anciens élus avaient introduit un recours en omission.

En octobre 2011, un arrêt de la même juridiction avait condamné l’Etat togolais à verser des dommages aux anciens élus, sans toutefois mentionner une quelconque réintégration dans l’hémicycle.

Les sièges vacants ont depuis été attribués aux suppléants.

Jean-Pierre Fabre, le président de l’ANC, a pris acte de la décision de la Cour régionale se félicitant toutefois de la position des magistrats qui, selon lui, n’ont pas avalisé la démission des députés.

A partir de là, M. Fabre « qui a épuisé les voies de recours juridiques » compte désormais « recourir aux voies politiques c’est-à-dire à la rue pour mettre pression et exiger du gouvernement le retour des 9 députés abusivement exclus de l’Assemblée nationale », a-t-il déclaré lors d’un point de presse.

Cette affaire suscite au Togo une polémique depuis de longs mois.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.