Pas nous, pas nous !

13/06/2012
Pas nous, pas nous !

Les troubles qui ont émaillé les manifestations de mardi et de mercredi à Lomé sont imputables au gouvernement qui a infiltré le cortège avec de jeunes casseurs. C’est l’explication saugrenue fournie mercredi par le collectif d’opposition «Sauvons le Togo», organisateur des marches.

«On a donné de l’argent aux gens pour nous infiltrer. Nous ne sommes pas responsables. C’est le pouvoir qui est responsable d’avoir payé des gens qui ont orchestré des dégâts», a très sérieusement expliqué Zeus, Ajavon, le porte-parole de ce collectif, sans convaincre grand monde.

Dans la même veine, M. Ajavon a donné le bilan - invérifiable-  des blessés côté manifestants : 54 blessés, dont 24 graves pour la journée de mardi et 65 blessés, dont 32 graves pour mercredi.

Malgré la présence de dangereux « infiltrés », une nouvelle manifestation est prévue mardi prochain au carrefour Décon, ainsi qu'une journée « Togo mort » vendredi. Et ce n’est pas fini, « Sauvons le Togo » entend imposer un rythme quotidien au mouvement de protestation.

Ce rassemblement de partis politiques et d’organisation de la société civile hostiles au pouvoir a décidé de jouer la rue plutôt que le dialogue avec le gouvernement, à quelques mois des élections législatives, prévues en octobre prochain. 

Une stratégie mûrement réfléchie, préparée et déjà éprouvée dans le passé. Contrairement à ce que tente d’accréditer M. Ajavon et ses amis , il ne s’agit pas d’un mouvement spontané des Togolais.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberia : optimisme des présidents du Togo et du Nigeria

Cédéao

Le processus électoral ira bien à son terme ont indiqué mardi les présidents du Nigeria et de la Cédéao.

Les ravages de la cybercriminalité

Coopération

Le Conseil de l’Entente a décidé de s’attaquer au fléau de la cybercriminalité. Les arnaques sont de plus en plus sophistiquées en Afrique de l'Ouest.

Le rendez-vous annuel des développeurs togolais

Tech & Web

GDG-Lomé organise les 2 et 3 décembre prochains le ‘DevFest’, le rendez-vous annuel des communautés locales de développeurs en collaboration avec Google.

Rencontre Faure-Buhari à Abuja

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, s'est entretenu mardi à Abuja avec son homologue nigérian.