‘Pas question de s’éterniser dans la recherche d’un consensus’

30/05/2014
‘Pas question de s’éterniser dans la recherche d’un consensus’

Réunis depuis une dizaine de jours, les représentants de la majorité et de l’opposition parlementaire ont achevé vendredi l’examen des 12 points à l’ordre du jour qui portent sur les réformes constitutionnelles et institutionnelles.

Chaque camp a donné son point de vue, mais aucun accord global n’a pas été obtenu, ce qui, à vrai dire, ne constitue pas une surprise.

Afin de permettre un accord à minima, le ‘facilitateur’, Mgr Nicodème Barrigah, évêque d’Atakpamé, envisage de prolonger les discussions au delà de la date butoir du 31 mai. Mais, a-t-il prévenu, ‘pas question de s’éterniser dans la recherche d’un consensus’.

Ces concertations sont censées ouvrir la voie à des réformes politiques majeures au Togo dont les projets ou propositions de lois seront soumis plus tard à l’Assemblée nationale.

Parmi les 12 points de discussion figurent la nomination et les prérogatives du président de la République, la durée et la limitation du mandat présidentiel, le mode de scrutin pour l’ensemble des élections ou l’amélioration du cadre électoral.

Des élections présidentielles auront lieu au Togo en 2015.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les hommes qui savent aimer Valentine

Culture

La jeune chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit sa carrière à un rythme impressionnant. Elle vient de dévoiler son nouveau clip.

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.