Pascal Bodjona : « Le Togo doit définitivement rompre avec les violences politiques »

08/11/2009
Pascal Bodjona : « Le Togo doit définitivement rompre avec les violences politiques »

Impliquer les jeunes dans la prévention des conflits et violences avant, pendant et après la présidentielle de 2010. C'est l'ambition d'« Initiative des jeunes pour les droits de l'homme », un projet initié par le Haut commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH).

« Former les jeunes à la culture de la non violence et au respect des droits de l'homme correspond très exactement à la vision du chef de l'Etat qui veut que désormais le Togo rompe définitivement avec les violences politiques », a déclaré Pascal Bodjona (photo), le ministre de l'Administration territoriale qui participait vendredi à Kara à une séance de formation organisée par le HCDC à Kara.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.