Place à l’oxo-biodégradable

25/11/2011
Place à l’oxo-biodégradable

Il fallait le rappeler fermement, c’est ce qu’a fait jeudi le Conseil des ministres. L’importation et la production des sacs plastiques non biodégradable sont strictement interdits au Togo depuis le 5 octobre. 

Des contrôles seront effectués pour veiller au respect de cette interdiction avec des sanctions éventuelles pour les récalcitrants.

 Afin de protéger, l’environnement, seuls les sacs oxo-biodégradables* désormais sont autorisés.

Les plastiques oxo-biodégradables sont des plastiques conventionnels comme le polyéthylène, le polypropylène et le polystyrène auxquels on incorpore un mélange exclusif qui accélère la décomposition de la structure chimique du plastique. Ils sont utilisés couramment dans la fabrication d’une grande variété d’emballages plastiques jetables. Les produits issus de leur décomposition  peuvent être transformés en gaz carbonique et en eau par des micro-organismes qui s’en nourrissent. Des plastiques, qui autrement seraient insolubles, retournent ainsi à l’écosystème.

Voici le communiqué du Conseil des ministres

Le conseil des ministres s’est réuni ce jour 24 novembre 2011 au palais de la Présidence  de la République sous la présidence de son Excellence, Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, Président de la République, chef de l’Etat.

Ce conseil a été essentiellement consacré à la fin de l’examen du projet de décret fixant les principes généraux d’organisation des départements ministériels présenté par le Secrétaire Général du Gouvernement.

L’adoption de ce décret qui sera formelle au cours d’un prochain conseil des ministres entrainera une réorganisation des départements ministériels.

En effet, en dehors d’une clarification du rôle du cabinet ministériel et du secrétariat général du ministère, ce décret introduit plusieurs innovations notamment des normes d’organisation plus claires, la prise en compte du code des marchés publics, la création d’outils de contrôle et de suivi au sein des ministères, une nomination aux emplois publics mieux encadrée et une meilleure coordination de l’action ministérielle à travers l’institutionnalisation d’une réunion hebdomadaire de coordination présidée par le ministre.

L’institutionnalisation de cette réunion hebdomadaire vise à améliorer la circulation de l’information au sein du ministère et entre ministères et améliore l’efficacité du fonctionnement des services et de l’administration.

Le conseil a ensuite repris l’examen du projet de décret définissant les attributions des agents chargés de l’inspection de l’environnement.

En raison du lien de fonctionnalité qui existe entre les ministères de l’environnement, de la santé et de l’eau et de l’assainissement qui auront aussi à mettre en place des services de contrôle et de protection en matière de santé publique, de gestion des eaux usées et des ordures ménagères etc.., de propreté du cadre de vie, le conseil a instruit les ministres concernés d’examiner la rédaction  d’un texte commun qui facilite la coordination des différents services en vue d’une bonne protection de notre environnement et de notre cadre de vie.

Au titre des communications, le conseil des ministres a écouté une communication conjointe du ministre de l’Environnement et des Ressources Forestières, du ministre de l’Eau, de l’Assainissement et de l’Hydraulique Villageoise, du ministre de la Santé et du ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, sur la mise en œuvre du décret N° 2011-I03/PR du 05 janvier 2011 fixant les modalités de gestion des sachets et emballages plastiques.

Cette communication a confirmé les dates des 5 juillet 2011 et 05 octobre 2011 pour la fin de l’importation et de la production des sachets non biodégradable qui polluent notre environnement.

La communication a également rendu compte des mesures retenues après concertation avec les industriels pour la fabrication des sachets biodégradables.

Des contrôles seront opérés bientôt sur le territoire pour imposer la mise en œuvre effective des dispositions du décret visé.

En divers, le ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur  Privé a rendu compte au conseil des ministres de l’ouverture demain vendredi 25 Novembre 2011 par le Chef de l’Etat de la 9ème foire internationale de Lomé couplée avec la 6ème foire commerciale de la Cédéao.

Le mnistre de la Communication a aussi rendu compte au conseil du lancement officiel de la satellisation et de la numérisation de la télévision togolaise ce jeudi  24 Novembre 2011.

Le conseil a ensuite examiné des décrets de nomination au titre du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche et du ministère auprès du Président de la République chargé de la planification, du développement et de l’aménagement du territoire.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les hommes qui savent aimer Valentine

Culture

La jeune chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit sa carrière à un rythme impressionnant. Elle vient de dévoiler son nouveau clip.

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.