Plan de reconversion pour 800 exciseuses

09/12/2013
Plan de reconversion pour 800 exciseuses

Une campagne nationale d’information contre les violences envers les femmes a été lancée lundi à Lomé par la ministre de la Promotion de la femme, Dédé Ahoéfa Ekoué. Elle va durer deux semaines.

‘Ce type de violence n’est pas un problème qui relève de la sphère privée. Au contraire, elle est le signe manifeste de l’inégalité existant dans nos sociétés’, a déploré Mme Ekoué. 

Selon une étude officielle réalisée en 2010, 33% des femmes togolaises ont déclaré avoir été victimes de violences sexuelles. Mais il y a également les brimades physiques et morales, sans même évoquer les mutilations génitales.

Les conséquences sont néfastes et durables, a rappelé la ministre, sur le mental, la santé l’éducation, la promotion professionnelle. Et le problème est que la société préfère fermer les yeux. Rares sont les femmes violées à déposer plainte par peur des réactions de la famille et de l’entourage.

‘Nous devons nous mobiliser pour dire non à ces violences car elles sont une atteinte aux droits de l’homme. Il faut une synergie d’action, engageons-nous à dire non au mariage précoce, au harcèlement sexuel et au viol’, a lancé Dédé Ahoéfa Ekoué.

Le gouvernement ne reste pas inerte. Le Togo a ratifié les instruments juridiques internationaux et a créé 13 centres d’écoute et de conseils aux victimes. Une politique nationale d’équité a été mise en œuvre ; des crédits de reconversion ont été octroyés à 800 exciseuses.

La campagne de sensibilisation est organisée en partenariat avec Wildaf-Togo (Femmes, Droit et Développement en Afrique).

Wildaf-Togo fait partie d’un vaste réseau panafricain d’organisations non gouvernementales de droits des femmes créé en 1990 dont le siège est à Hararé (Zimbabwe). Il est dédié à promouvoir et à renforcer les stratégies qui lient le droit au développement afin d’accroître la participation et l’influence des femmes à tous les niveaux pour l’émergence d’une culture d’exercice et de respect des droits des femmes en Afrique.

Photo : au centre, Dédé Ahoéfa Ekoué lundi sur l’esplanade du Palais des congrès de Lomé

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.

Un festival qui a de la tenue

Culture

Le FIMO228, le Festival international de la mode au Togo, aura lieu du 20 au 25 février à Lomé, a indiqué mercredi son concepteur Jacques Logoh.

La rougeole est encore très présente au Togo

Santé

Une nouvelle campagne de vaccination contre la rougeole, destinée aux enfants de 6 mois à 14 ans, se déroulera du 12 au 18 février au plan national.

Valoriser les oeuvres des créateurs togolais

Culture

L’ambassadeur du Togo à Paris, Calixte Batossie Madjoulba, a réuni mardi soir plusieurs centaines d’invités pour le vernissage de l’exposition ‘Art’borescence’.