Plus d'adoption pour le moment

04/02/2008
Plus d'adoption pour le moment

Depuis le début du mois, toutes les procédures d'adoption sont suspendues au Togo. Décision prise par le ministère de la Justice et par celui de la Protection de l'Enfant. Aucun détail n'a été fourni sur cette mesure mais on imagine qu'elle est liée aux affaires de trafic qui touchent l'ensemble des pays de la région. Sous couvert d'adoption, les enfants sont achetés pour être revendus à l'étranger. Certains travaillent dans les plantations de Côte d'Ivoire ou font le ménage chez de riches Nigerians à Lagos.

Les autorités veulent y voir plus clair, d'ou la décision prise le 1er février dernier.Les personnes ayant légalement introduits une demande d'adoption sont priés de « surseoir aux démarches entreprises à cet effet », précise un communiqué commun des deux ministères.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Du porte à porte pour lutter contre le sida

Santé

27.989 habitants de Lomé sont directement touchés par le sida. La grande majorité est traitée par ARV.

Le PNUD est à un moment décisif de sa coopération avec le Togo

Développement

Helen Clark, la patronne du PNUD, s’est entretenu mercredi à Lomé avec le Premier ministre et le ministre de l’Economie et des Finances

Le combat d'Helen Clark contre la pauvreté

Développement

Helen Clark, l’Administrateur du PNUD, a entamé mercredi une visite de 24h au Togo. Au programme, un appui au PUDC et aux femmes.

Les tailleurs de pierre ont de l'avenir

Coopération

Dans la région des Savanes et de la Kara, la pierre est une ressource naturelle. Des jeunes sont formés aux techniques de taille.