Poids et mesures

16/03/2017
Poids et mesures

Le Togo intègre la métrologie dans sa législation

Les mesurages font partie de notre vie quotidienne à tel point qu’ils sont devenus banals et que nous n’y prêtons parfois même plus attention.

De nombreux exemples en témoignent comme le contrôle de la vitesse de nos véhicules en vue de garantir notre sécurité, ,les examens médicaux auxquels nous nous soumettons pour demeurer en bonne santé, l’heure que nous consultons pour être ponctuels, l’électricité, le gaz et l’eau dont la facturation est établie sur la base de notre consommation, la viande, le poisson, les fruits et les légumes qui nous sont vendus au poids ou encore la mesure du volume de carburant dont nous remplissons le réservoir de nos voitures.

Le plus souvent, les erreurs mineures, en plus ou en moins, s’annulent en moyenne sur un nombre élevé de mesurages. 

Dans le cas d’erreurs biaisées, toutefois, le préjudice financier peut être considérable : une imprécision de mesure des quantités de pétrole relevées à chacun des multiples points de transaction situés entre le puits de pétrole et le consommateur final, par exemple, risque d’avoir de graves conséquences économiques.

Une législation sur les mesurages et les instruments de mesure est donc indispensable. 

Mais il en va de même dans d’autres situations, comme les transactions commerciales qui nécessitent de protéger à la fois l’acheteur et le vendeur ou bien l’application de sanctions établies à partir de mesurages. Pratiquement tous les pays garantissent cette protection en intégrant la métrologie dans leur législation, d’où l’appellation 'métrologie légale'.

C’est ce que fait le Togo.

Mercredi en conseil des ministres, les membres du gouvernement ont eu droit à une présentation relative aux projets de décrets d’application de la loi sur la métrologie légale adoptée il y a plusieurs années.

L’adoption de ces décrets permettra au pays de disposer d’un cadre réglementaire complet et efficace et conforme aux exigences régionales et internationales.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine. 

Cina Lawson s'intéresse à la green tech

Environnement

Cina Lawson a assisté lundi à Paris au  ‘Tech for Planet’ organisé en marge du One Planet Summit.