Policiers sanctionnés après l’agression contre un reporter

30/04/2012
Policiers sanctionnés après l’agression contre un reporter

Quatre policiers, auteurs de violences à l’encontre d’un journaliste vendredi dernier à Lomé lors d’une manifestation organisée par le collectif « Sauvons le Togo » (opposition) ont écopé de sanctions disciplinaires. C’est ce qu’a indiqué lundi en conseil des ministres Gnama Latta, le ministre de la Sécurité et de la Protection civile. Les fonctionnaires avaient confisqué la caméra du reporter avant de le violenter.

Dès samedi, M. Latta avait confié à republicoftogo.com que S « 'il y a eu du zèle de la part des forces de l'ordre, les responsables seront sanctionnés. Des mesures disciplinaires seront prises à l'encontre de ceux qui l'ont agressé, si les faits sont avérés ».

Lors de sa communication, le ministre a également détaillé les actes de violence gratuite auxquels se sont livrés les manifestants sur des édifices publics et privés et l’agression dont a été victime un policier.

Dans son communiqué final, le conseil des ministres a demandé que des enquêtes soient diligentées « afin de situer les origines, les commanditaires et les auteurs de ces violences qui ne sauraient être tolérées plus longtemps dans un Etat de droit (…) ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.