Politique du caniveau

22/07/2012
Politique du caniveau

«Le grain mit en terre pourrit avant de germer. Le pouvoir en place, en totale liquéfaction de pourriture, est à son terme. Il se rabougrit et s’enfonce plus profondément dans sa propre gadouille». Ces propos de haute volée sont ceux de Nicolas Lawson, le président du Parti du renouveau et de la rédemption (PRR). Ce qui donne une vague idée du niveau intellectuel d’une bonne partie de l’opposition togolaise et de sa stratégie de gouvernement. A supposer qu’il en ait une.

Mais cet homme politique ne s’arrête pas en si bon chemin. Dans le communiqué publié dimanche par son parti, il écrit à propos du nouveau Premier ministre Ahoomey Zunu, qu’il est « sinistre, inutilement hargneux, rapiat et sans dessein national parce que carriériste, cumulard et bureaucrate (…).

On appelle ça la politique du caniveau.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.