Politique du caniveau

22/07/2012
Politique du caniveau

«Le grain mit en terre pourrit avant de germer. Le pouvoir en place, en totale liquéfaction de pourriture, est à son terme. Il se rabougrit et s’enfonce plus profondément dans sa propre gadouille». Ces propos de haute volée sont ceux de Nicolas Lawson, le président du Parti du renouveau et de la rédemption (PRR). Ce qui donne une vague idée du niveau intellectuel d’une bonne partie de l’opposition togolaise et de sa stratégie de gouvernement. A supposer qu’il en ait une.

Mais cet homme politique ne s’arrête pas en si bon chemin. Dans le communiqué publié dimanche par son parti, il écrit à propos du nouveau Premier ministre Ahoomey Zunu, qu’il est « sinistre, inutilement hargneux, rapiat et sans dessein national parce que carriériste, cumulard et bureaucrate (…).

On appelle ça la politique du caniveau.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.