Pour Unir, il n’y a pas d’handicap

06/07/2013
Pour Unir, il n’y a pas d’handicap

Le handicap peut être surmonté. Jérémy Yao Vidja (photo), malvoyant, est candidat sur les listes UNIR dans la circonscription d’Amou. L’aboutissement des efforts menés par l’association « Visions solidaires » qui milite pour accorder davantage de place aux personnes atteintes de déficiences physiques.

UNIR est le seul parti à avoir répondu favorablement à cette initiative.

Jérémy Yao Vidja a lancé samedi sa campagne. Son programme est ambitieux : résoudre le problème d’insécurité dans la préfecture de l’Amou ; faciliter l’accès aux intrants pour les agriculteurs, renforcer le partenariat entre la localité et des communes à l’étranger, résorber la question de l’emploi des jeunes, faciliter l’accès à l’eau potable, à l’électricité aux télécommunications modernes.

« Le choix porté sur ma personne est audacieux. C’est un encouragement pour tous les handicapés qu’a manifesté le chef de l’Etat et les instances du parti. Il faut faire comprendre à la population que les handicapées sont des gens normaux», a expliqué le candidat.

Cette candidature est la première du genre au Togo où les personnes handicapées sont souvent regardées avec mépris et crainte.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Grave accident à Lomé

Faits divers

Un accident spectaculaire a fait 3 morts jeudi à Lomé. Un camion a fauché plusieurs passants.

Du bon usage du SIG

Développement

Faute de collaboration entre les différents acteurs, le système d’information géographique (SIG) du Togo n'est pas performant.

ACP-UE : vers des partenariats régionaux

Coopération

Les pays ACP et l’Union européenne devraient débuter dans le courant du mois de septembre les négociations en vue de parvenir à un nouvel accord d’ici 2020.

Ethnique et chic

Culture

Le 10 août prochain, le designer Latif Kérim Dikéni présentera sa nouvelle collection hommes au cours d’une soirée organisée dans un grand hôtel de Lomé.