Pour certains « titrologues », Fabre a trahi

20/01/2010
Pour certains « titrologues », Fabre a trahi

La candidature surprise de Jean-Pierre Fabre à la présidentielle continue de faire couler beaucoup d’encre et d’alimenter les conversations. Devant le kiosque à journaux situé devant le ministère de l’Economie et des Finances (CASEF), les nombreux habitués commentent les titres des journaux privés et refont le monde.
Sujet de prédilection depuis vendredi dernier, l’éviction du leader historique de l’UFC, Gilchrist Olympio, au profit de Jean-Pierre Fabre.
Et les discussions sont parfois houleuses. Deux camps s’affrontent, ceux qui estiment que Fo Gil est usé et qu’il ne peut plus rien apporter au Togo, contrairement à Fabre, et les autres qui pensent que Jean-Pierre Fabre est un usurpateur qui a empêché le premier vice-président du parti, Patrick Lawson, de déposer sa candidature.
Une seule chose rassemble les pro et les anti-Fabre : la certitude que l’opposition sera incapable de se mettre d’accord sur une candidature unique pour le 28 février.
Les « titrologues » du CASEF, appelés ainsi car développant leurs analyses à partir des seuls titres des couvertures des journaux, estiment enfin que le leader du CAR, Me Yawovi Agboyibo, doit se retirer de la course à la présidentielle.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.