Pour certains « titrologues », Fabre a trahi

20/01/2010
Pour certains « titrologues », Fabre a trahi

La candidature surprise de Jean-Pierre Fabre à la présidentielle continue de faire couler beaucoup d’encre et d’alimenter les conversations. Devant le kiosque à journaux situé devant le ministère de l’Economie et des Finances (CASEF), les nombreux habitués commentent les titres des journaux privés et refont le monde.
Sujet de prédilection depuis vendredi dernier, l’éviction du leader historique de l’UFC, Gilchrist Olympio, au profit de Jean-Pierre Fabre.
Et les discussions sont parfois houleuses. Deux camps s’affrontent, ceux qui estiment que Fo Gil est usé et qu’il ne peut plus rien apporter au Togo, contrairement à Fabre, et les autres qui pensent que Jean-Pierre Fabre est un usurpateur qui a empêché le premier vice-président du parti, Patrick Lawson, de déposer sa candidature.
Une seule chose rassemble les pro et les anti-Fabre : la certitude que l’opposition sera incapable de se mettre d’accord sur une candidature unique pour le 28 février.
Les « titrologues » du CASEF, appelés ainsi car développant leurs analyses à partir des seuls titres des couvertures des journaux, estiment enfin que le leader du CAR, Me Yawovi Agboyibo, doit se retirer de la course à la présidentielle.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.