‘Pour l’instant, nous gardons le silence’

27/05/2014
‘Pour l’instant, nous gardons le silence’

Mgr Nicodème Barrigah, le 'facilitateur'

Les concertations politiques se sont poursuivies mardi à Lomé. Selon le ‘facilitateur’ désigné par les participants, plus de la moitié des 12 points à l’ordre du jour ont été discutés.

Mgr Nicodème Barrigah a précisé que les questions de la limitation du mandat présidentiel, de la création du Sénat, de la réforme de la Cour constitutionnelle et du mode de scrutin pour les scrutins présidentiels, législatifs et locales avaient fait l’objet de débats.

Mais l’évêque d’Atakpamé préfère ne pas trop en dire : ‘Nous nous gardons d’annoncer dans la précipitation les résultats auxquels nous sommes parvenus. Pour l’instant, nous gardons le silence s’il y a consensus ou pas sur tel ou tel point’.

Ces discussions entre formations politiques de la majorité et de l'opposition représentées à l'Assemblée sont censées ouvrir la voie aux réformes constitutionnelles et institutionnelles.

Le Togo organisera des élections présidentielles en 2015.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires.