‘Pour l’instant, nous gardons le silence’

27/05/2014
‘Pour l’instant, nous gardons le silence’

Mgr Nicodème Barrigah, le 'facilitateur'

Les concertations politiques se sont poursuivies mardi à Lomé. Selon le ‘facilitateur’ désigné par les participants, plus de la moitié des 12 points à l’ordre du jour ont été discutés.

Mgr Nicodème Barrigah a précisé que les questions de la limitation du mandat présidentiel, de la création du Sénat, de la réforme de la Cour constitutionnelle et du mode de scrutin pour les scrutins présidentiels, législatifs et locales avaient fait l’objet de débats.

Mais l’évêque d’Atakpamé préfère ne pas trop en dire : ‘Nous nous gardons d’annoncer dans la précipitation les résultats auxquels nous sommes parvenus. Pour l’instant, nous gardons le silence s’il y a consensus ou pas sur tel ou tel point’.

Ces discussions entre formations politiques de la majorité et de l'opposition représentées à l'Assemblée sont censées ouvrir la voie aux réformes constitutionnelles et institutionnelles.

Le Togo organisera des élections présidentielles en 2015.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.