Préfets et chefs traditionnels acteurs engagés pour un scrutin irréprochable

11/03/2015
Préfets et chefs traditionnels acteurs engagés pour un scrutin irréprochable

Sensibiliser les autorités locales est une priorité

35 préfets, 30 présidents de Délégations spéciales de préfectures, 21 présidents de Délégations spéciales des communes et 387 chefs cantons bénéficient depuis mercredi d’un programme de formation sur le processus électoral. Une initiative du PNUD sur financement du gouvernement allemand.

‘Ces responsables sont invités  par leur comportement, leurs actes et l'influence dont ils disposent à aider à la bonne tenue d’élections transparentes, crédibles, équitables et apaisée’, a déclaré Gilbert Bawara, le ministre de l’Administration territoriale.

La formation porte le rôle et la responsabilité des préfets et des chefs traditionnels dans l’organisation des élections, sur la neutralité et l’impartialité dans le processus électoral et sur la prévention et la gestion des conflits électoraux.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.