Préfets et chefs traditionnels acteurs engagés pour un scrutin irréprochable

11/03/2015
Préfets et chefs traditionnels acteurs engagés pour un scrutin irréprochable

Sensibiliser les autorités locales est une priorité

35 préfets, 30 présidents de Délégations spéciales de préfectures, 21 présidents de Délégations spéciales des communes et 387 chefs cantons bénéficient depuis mercredi d’un programme de formation sur le processus électoral. Une initiative du PNUD sur financement du gouvernement allemand.

‘Ces responsables sont invités  par leur comportement, leurs actes et l'influence dont ils disposent à aider à la bonne tenue d’élections transparentes, crédibles, équitables et apaisée’, a déclaré Gilbert Bawara, le ministre de l’Administration territoriale.

La formation porte le rôle et la responsabilité des préfets et des chefs traditionnels dans l’organisation des élections, sur la neutralité et l’impartialité dans le processus électoral et sur la prévention et la gestion des conflits électoraux.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.

Le paiement mobile représente un axe de croissance

Tech & Web

La banque mobile et les applications de paiement ont fait une timide apparition au Togo ces dernières années. Mais tout devrait s'accélérer.