Préfets et chefs traditionnels acteurs engagés pour un scrutin irréprochable

11/03/2015
Préfets et chefs traditionnels acteurs engagés pour un scrutin irréprochable

Sensibiliser les autorités locales est une priorité

35 préfets, 30 présidents de Délégations spéciales de préfectures, 21 présidents de Délégations spéciales des communes et 387 chefs cantons bénéficient depuis mercredi d’un programme de formation sur le processus électoral. Une initiative du PNUD sur financement du gouvernement allemand.

‘Ces responsables sont invités  par leur comportement, leurs actes et l'influence dont ils disposent à aider à la bonne tenue d’élections transparentes, crédibles, équitables et apaisée’, a déclaré Gilbert Bawara, le ministre de l’Administration territoriale.

La formation porte le rôle et la responsabilité des préfets et des chefs traditionnels dans l’organisation des élections, sur la neutralité et l’impartialité dans le processus électoral et sur la prévention et la gestion des conflits électoraux.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Maroc, 16 membre de la Cédéao ?

Cédéao

Le Maroc a officiellement informé vendredi la présidente de la Cédéao de sa volonté d’adhérer à cet ensemble régional ouest-africain.

La FTF noue de nouvelles alliances

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) tente de se reconstruire après des années d’errance et de gestion calamiteuse.

Nouvelle alerte à la méningite

Santé

Depuis le 1er janvier, 201 cas de méningite ont été identifiés au Togo. Le bilan actuel est de 17 morts dans 17 districts sanitaires.

Affrontement d’idées

Culture

La 2e édition du championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 25 février au 18 mars à Lomé.