Premiers pas du HCM

16/01/2015
Premiers pas du HCM

Coordonner la lutte contre les activités illicites

Lancé en septembre dernier par le chef de l’Etat, le Haut Conseil pour la Mer (HCM) a pour mission de mettre en place un dispositif étoffé permettant de mieux organiser et de mieux coordonner les services qui ont compétence sur le domaine maritime togolais et de répondre aux évolutions en matière sécuritaire, environnemental et économique.

Le HCM aura pour tâche de définir avec précision les frontières maritimes du pays, d’améliorer le contrôle des navires et des embarcations, de lutter contre la pollution et l’érosion côtière, de promouvoir la pêche. 

Cet organe devra aussi réfléchir aux moyens de combattre la piraterie, un phénomène qui prend de l’ampleur dans le Golfe de Guinée. 

Une Préfecture maritime vient d’être créé pour coordonner le dispositif. Elle a à sa tête le colonel, capitaine de Vaisseau, Vignon Adjoh.

Le préfet maritime est dépositaire de l’autorité de l’Etat. Il est délégué du gouvernement et représentant direct du Premier ministre et de chacun des ministres. Il anime et coordonne l’action de l’État en mer.

Il est investi d’une responsabilité générale dans tous les domaines où s’exerce l’action de l’État en mer, notamment en ce qui concerne la défense des droits souverains et des intérêts de la nation, le maintien de l’ordre public, la sauvegarde des personnes et des biens.

Il est également chargé de la protection de l'environnement  et de la coordination de la lutte contre les activités illicites. Enfin, il peut adresser des directives dans son domaine de compétence aux chefs des services déconcentrés de l'Etat.

Le préfet vient de tenir une première réunion avec les principaux acteurs du secteur : pêcheurs, armateurs, représentants des transitaires et du port de Lomé.

Une prise de contact pour expliquer ce qu’est une préfecture maritime, quelles sont ses attributions et son fonctionnement. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.