"Président élu", Fabre se voit aussi président de l'UFC

11/08/2010
"Président élu", Fabre se voit aussi président de l'UFC

Les dissidents de l’UFC conduits par Jean-Pierre Fabre (photo) ont décidé de « destituer » mercredi Gilchrist Olympio, le fondateur et président de l’UFC, le principal parti d’opposition, de toutes ses prérogatives au terme d’un congrès sauvage.
Ils ont en même temps porté M. Fabre à la tête du parti.
Le congrès officiel de cette formation se déroulera le 12 août à l’hôtel Ibis de Lomé et les décisions devraient être radicalement différentes.
La brouille entre MM. Fabre et Olympio s’était amplifiée en début d’année, à quelques semaines de l’élection présidentielle, et renforcée avec la participation de membres de l’UFC au nouveau gouvernement.
Jean-Pierre Fabre, qui s’était présenté à la présidentielle et avait été battu par Faure Gnassingbé, affirme toujours être le « président élu » du Togo, niant l’évidence.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.