"Président élu", Fabre se voit aussi président de l'UFC

11/08/2010
"Président élu", Fabre se voit aussi président de l'UFC

Les dissidents de l’UFC conduits par Jean-Pierre Fabre (photo) ont décidé de « destituer » mercredi Gilchrist Olympio, le fondateur et président de l’UFC, le principal parti d’opposition, de toutes ses prérogatives au terme d’un congrès sauvage.
Ils ont en même temps porté M. Fabre à la tête du parti.
Le congrès officiel de cette formation se déroulera le 12 août à l’hôtel Ibis de Lomé et les décisions devraient être radicalement différentes.
La brouille entre MM. Fabre et Olympio s’était amplifiée en début d’année, à quelques semaines de l’élection présidentielle, et renforcée avec la participation de membres de l’UFC au nouveau gouvernement.
Jean-Pierre Fabre, qui s’était présenté à la présidentielle et avait été battu par Faure Gnassingbé, affirme toujours être le « président élu » du Togo, niant l’évidence.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.