"Président élu", Fabre se voit aussi président de l'UFC

11/08/2010
"Président élu", Fabre se voit aussi président de l'UFC

Les dissidents de l’UFC conduits par Jean-Pierre Fabre (photo) ont décidé de « destituer » mercredi Gilchrist Olympio, le fondateur et président de l’UFC, le principal parti d’opposition, de toutes ses prérogatives au terme d’un congrès sauvage.
Ils ont en même temps porté M. Fabre à la tête du parti.
Le congrès officiel de cette formation se déroulera le 12 août à l’hôtel Ibis de Lomé et les décisions devraient être radicalement différentes.
La brouille entre MM. Fabre et Olympio s’était amplifiée en début d’année, à quelques semaines de l’élection présidentielle, et renforcée avec la participation de membres de l’UFC au nouveau gouvernement.
Jean-Pierre Fabre, qui s’était présenté à la présidentielle et avait été battu par Faure Gnassingbé, affirme toujours être le « président élu » du Togo, niant l’évidence.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.