Présidentielle en vue

11/11/2007
Présidentielle en vue

Le Rassemblement du Peuple Togolais (RPT, au pouvoir), grand gagnant des élections législatives du 14 octobre dernier a fêté dimanche sa victoire à Lomé.

Des milliers de militants et de sympathisants s'étaient réunis à Lomé II. "C'est une victoire spéciale parce que depuis 17 ans le RPT portait un lourd passif de dénigrements, d'injures et de fausses accusations savamment orchestrés", a lancé Solitoki Esso, le secrétaire général du parti. Il a appelé à la mobilisation dans la perspectives des présidentielles de 2010. "Nous devons commencer le travail dès à présent pour qu'en 2010 nous puissions démontrer que non seulement le RPT méritait les 50 sièges, mais qu'en déhors du RPT il n'y a point de parti qui prône le salut de tout le peuple".Même tonalité dans les propos de Pascal Bodjona, porte-parole du RPT et directeur de Cabinet du chef de l'Etat : « La bataille commence pour les élections à venir », a-t-il dit.

M. Bodjona a également donné des précisions quant à la formation du prochain gouvernement. "Le RPT a gagné clairement les élections, nous allons continuerl'ouverture mais l'ouverture ne sera pas imposée au RPT. Viendront dans ce gouvernement tous ceux qui veulent mettre en Œuvre le programme du RPT ».

Tout le Togo attend depuis plusieurs semaines la nomination du nouveau Premier ministre et la formation du gouvernement.

Un gouvernement d'ouverture qui pourrait accueillir des opposants et des représentants de la société civile.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Partage des ressources

Coopération

L’Autorité du bassin du Mono (ABM) tient depuis vendredi à Lomé sa session ministérielle.

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Un moyen efficace de combattre le paludisme

Santé

La campagne de distribution de moustiquaires imprégnées a débuté jeudi à Notsé.

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.