Présidentielle : parole d'évangile

15/10/2009
 Présidentielle : parole d'évangile

La section togolaise de la Conférence des églises de toute la Afrique (CETA), la Conférence épiscopale nationale justice et paix (CENJP) ainsi que trois autres associations de défense des droits de l'homme se sont constitués en coalition pour l'observation des élections (CODEL) en vue de « contribuer à l'organisation d'un scrutin libre et exempt de critiques ».

Pour le révérend père Eluard Yog Lambon Damigu (photo), il est essentiel que chaque togolais se mobilise en faveur d'une élection présidentielle apaisée, crédible « afin d'assurer et de pérenniser la paix et la réconciliation véritable au Togo ». Republicoftogo.com : Des hommes d'église dans un processus électoral. Est-ce vraiment leur place ?

Révérend Eluard Yog-Lambon :

Tout à fait. Nous avons encore en mémoire les élections de 2005 qui ont engendré des morts.

Aujourd'hui, les religieux et les autres associations de défenses des droits de l'homme à savoir WANEP-Togo ( West African network for peace building), l'ATDPH (Association togolaise de défense et de promotion des droits de l'homme) et la SADD (Solidarité et action pour le développement durable) ont décidé d'unir leur force pour agir en amont par des actions de sensibilisation, de formation et de plaidoyer en vue d'une élection sans violence.

Nous pensons que la mort d'un citoyen pour des motifs politiques est un mort de trop.

Nous avons donc pris au sérieux, la déclaration du chef de l'Etat à Atakpamé où il a dit « plus jamais de morts sur la terre de nos aïeux » et nous voulons travailler activement pour que ce rêve devienne réalité.

Republicoftogo.com : Qu'allez vous faire sur le terrain ?

Révérend Eluard Yog-Lambon :

Nous avons la chance d'être très bien implanté à travers tout le Togo. L'Eglise dispose de 185 paroisses ; c'est aussi le cas pour l'ensemble des associations membres de la CODEL qui  travaillent déjà depuis des années.

Nous allons donc nous appuyer sur la force des uns et des autres pour faire passer le message sur le caractère divin de la personne humaine.

Il faut que tous les togolais sachent que toutes les personnes sans exception, sont créées à l'image de Dieu et qu'il est fondamental de respecter la vie humaine. C'est une démarche pédagogique que nous entendons entreprendre sur le terrain.

Republicoftogo.com : A tort ou à raison, l'armée a souvent été pointée du doigt lors des précédents scrutins. Avez-vous des griefs contre les FAT

 ?

Révérend Eluard Yog-Lambon :

Je voudrais demander aux uns et autres de dépasser cette mentalité passéiste.

L'armée est constituée d' hommes et des femmes conscients de la valeur sacrée de l'être humain.

Nous rencontrons tous les jours dans nos églises des officiers et des militaires chrétiens. Nous leur prêchons le message de Dieu comme nous le faisons pour tous les chrétiens.

Notre action sera la même aussi bien à l'égard de l'armée qu'à l'égard des autres composantes de la nation.

C'est une prise de conscience nationale que nous recherchons.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés.