A Bé, la violence, c’est du passé !

24/02/2010
A Bé, la violence, c’est du passé !

Traditionnellement acquis à l’opposition, l’électorat de Lomé et des banlieues est l’objet de toutes les attentions de la part du RPT.
Meetings sectoriels et caravanes sont organisés dans tous quartiers de la ville.
Mardi, Pascal Bodjona était avec les revendeuses des marchés de Noukafu et d’Hanoukopé ; au même moment, un meeting de proximité se tenait à Bè, fief de l’UFC.
« Bè tourne le dos à la violence » a déclaré Prince Mawouko Aklassou, porte parole des jeunes du quartier.
« Depuis les événements de 1990, on ne parle que de Bè comme un quartier violent, mais désormais, nous avons décidé de tourner le dos au passé ; la violence, c’est fini ! », a-t-il affirmé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.