A Bé, la violence, c’est du passé !

24/02/2010
A Bé, la violence, c’est du passé !

Traditionnellement acquis à l’opposition, l’électorat de Lomé et des banlieues est l’objet de toutes les attentions de la part du RPT.
Meetings sectoriels et caravanes sont organisés dans tous quartiers de la ville.
Mardi, Pascal Bodjona était avec les revendeuses des marchés de Noukafu et d’Hanoukopé ; au même moment, un meeting de proximité se tenait à Bè, fief de l’UFC.
« Bè tourne le dos à la violence » a déclaré Prince Mawouko Aklassou, porte parole des jeunes du quartier.
« Depuis les événements de 1990, on ne parle que de Bè comme un quartier violent, mais désormais, nous avons décidé de tourner le dos au passé ; la violence, c’est fini ! », a-t-il affirmé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.

Inimaginable

Faits divers

Trois trafiquants togolais d’organes humains ont été arrêtés et présentés mardi à la presse. Ils avaient kidnappé un jeune de 14 ans.

Akakpo prend du champ

Sport

Le vice-capitaine des Eperviers et défenseur Serges Akakpo a décidé de mettre fin à sa carrière internationale après 9 ans de bons et loyaux services.

Bien mieux que beaucoup de médicaments

Santé

Surpoids, faiblesse sexuelle, asthénie, difficultés respiratoires. La solution à ces maux se trouve peut-être dans les boissons naturelles.