A Bé, la violence, c’est du passé !

24/02/2010
A Bé, la violence, c’est du passé !

Traditionnellement acquis à l’opposition, l’électorat de Lomé et des banlieues est l’objet de toutes les attentions de la part du RPT.
Meetings sectoriels et caravanes sont organisés dans tous quartiers de la ville.
Mardi, Pascal Bodjona était avec les revendeuses des marchés de Noukafu et d’Hanoukopé ; au même moment, un meeting de proximité se tenait à Bè, fief de l’UFC.
« Bè tourne le dos à la violence » a déclaré Prince Mawouko Aklassou, porte parole des jeunes du quartier.
« Depuis les événements de 1990, on ne parle que de Bè comme un quartier violent, mais désormais, nous avons décidé de tourner le dos au passé ; la violence, c’est fini ! », a-t-il affirmé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.