A Bé, la violence, c’est du passé !

24/02/2010
A Bé, la violence, c’est du passé !

Traditionnellement acquis à l’opposition, l’électorat de Lomé et des banlieues est l’objet de toutes les attentions de la part du RPT.
Meetings sectoriels et caravanes sont organisés dans tous quartiers de la ville.
Mardi, Pascal Bodjona était avec les revendeuses des marchés de Noukafu et d’Hanoukopé ; au même moment, un meeting de proximité se tenait à Bè, fief de l’UFC.
« Bè tourne le dos à la violence » a déclaré Prince Mawouko Aklassou, porte parole des jeunes du quartier.
« Depuis les événements de 1990, on ne parle que de Bè comme un quartier violent, mais désormais, nous avons décidé de tourner le dos au passé ; la violence, c’est fini ! », a-t-il affirmé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.

La transformation numérique est lancée

Tech & Web

Depuis jeudi, les étudiants des universités publiques disposent d’une connexion internet Wi Fi haut débit. Accès disponible dans les salles de cours et sur le campus.

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.

Le pape du riz hybride va accueillir de nouveaux stagiaires

Coopération

L’université agronomique de Changsha (Chine) va proposer un nouveau cycle de formation aux agriculteurs togolais.