Ca va se bousculer dans les bureaux de vote

03/03/2010
 Ca va se bousculer dans les bureaux de vote

Les observateurs étrangers se bousculent au Togo, ce qui fait les bonnes affaires des hôteliers, des loueurs de voitures ou des restaurants.
Délégués de la Cédéao, de l’Union africaine, de la Francophonie ou de l’ Union européenne vont se presser jeudi dans les bureaux de vote de Lomé et du reste du pays.
Ils seront plus de 500 observateurs internationaux à contrôler la régularité du scrutin du 4 mars pour près de 6000 bureaux de vote auxquels s’ajoutent ceux d’ONG togolaises et de représentants de la société civile.
Rien que l’UE a déboursé 15 millions d’euros pour aider le Togo à mettre au point le processus électoral dont 3 millions pour la seule mission d’observation actuellement à Lomé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les touristes en quête d'authenticité

Tourisme

L’Agence égyptienne de partenariat pour le développement organise depuis le début de la semaine au Caire un atelier de formation sur l’écotourisme.

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation. 

Semences israéliennes pour tomates togolaises

Coopération

Le Togo et Israël renforcement leur coopération dans la recherche agricole. Les tests sur la tomate s'annonce très encourageants.

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.