Ca va se bousculer dans les bureaux de vote

03/03/2010
 Ca va se bousculer dans les bureaux de vote

Les observateurs étrangers se bousculent au Togo, ce qui fait les bonnes affaires des hôteliers, des loueurs de voitures ou des restaurants.
Délégués de la Cédéao, de l’Union africaine, de la Francophonie ou de l’ Union européenne vont se presser jeudi dans les bureaux de vote de Lomé et du reste du pays.
Ils seront plus de 500 observateurs internationaux à contrôler la régularité du scrutin du 4 mars pour près de 6000 bureaux de vote auxquels s’ajoutent ceux d’ONG togolaises et de représentants de la société civile.
Rien que l’UE a déboursé 15 millions d’euros pour aider le Togo à mettre au point le processus électoral dont 3 millions pour la seule mission d’observation actuellement à Lomé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.