Fabre veut décrocher le maillot jaune

19/02/2010
Fabre veut décrocher le maillot jaune

Mieux vaut tard que jamais ! Jean-Pierre Fabre (photo), le candidat de l’UFC et du FRAC (Front républicain pour l’alternance et le changement) a lancé sa campagne vendredi, quatre jours après l’ouverture officielle.
« Le peuple togolais a décidé d’aller vers le changement et nous l’accompagnons. Nous partons en campagne aujourd’hui, non pas pour critiquer ce qui a été mal fait jusqu’ici, mais pour dire au peuple ce que nous avons à faire, notre projet de société pour que le Togo de demain soit différent », a déclaré M. Fabre.
Le secrétaire général de l’UFC a critiqué les formations politiques qui n’ont pas voulu rejoindre le FRAC. « Certains d’entre nous, nous ont faussé compagnie et nous voulons leur dire que la porte reste toujours ouverte », a-t-il indiqué.
Pour Jean-Pierre Fabre, c’est certain, la victoire est à portée de main : « Nous allons remporter cette élection, non pas pour remplacer le RPT (Rassemblement du peuple togolais, au pouvoir, ndlr), mais pour mettre en place une politique de redressement économique et de reformes politiques pour que les togolais sentent rapidement les effets du changement dans les villes comme dans les campagnes ».
L’UFC et ses alliés du Front tiendront leur premier meeting cet après-midi à Lomé et ils se rendront samedi dans la partie septentrionale du Togo.

Voir le reportage vidéo

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Merci à Faure Gnassingbé

Cédéao

Le nouveau Premier ministre bissau guinéen, Aristides Gomes, va entamer une tournée ouest-africaine qui le mènera à Lomé.

Les droits des personnes est au cœur du développement

Développement

Le gouvernement togolais travaille pour garantir un développement inclusif, équitable et durable.

Sida : appui américain

Santé

Les Etats-Unis aident le Togo et d'autres pays africains à lutter plus efficacement contre le sida. Et fournit des moyens financiers.

N'avalez pas trop vite

Santé

Le marché de la contrefaçon de médicaments ne s’est jamais aussi bien porté.