"Faure est ouvert à tous les courants"

12/01/2010
"Faure est ouvert à tous les courants"

Président de la Jeunesse du Rassemblement du peuple Togolais (JRPT), Bernard Djagbavi Lébéné estime que son parti est prêt pour la victoire. En cas de défaite, il assumera ses responsabilités de manière démocratique. Il tient également à lever toute ambigüité : « Oui, Faure est le candidat du RPT, mais il est ouvert à tous les courants, y compris ceux de ses adversaires ».
Republicoftogo.com : Pourquoi le RPT a-t-il attendu si longtemps avant de faire connaître le nom de son candidat ?
Bernard Djagbavi Lébéné : Nous avons investi le président Faure Gnassingbé pour lui donner une nouvelle chance de parachever ce qu’il a commencé. Cette mission n’est autre que le développement du pays.
Certains ont spéculé sur une possible candidature indépendante du chef de l’Etat. Or, il ne peut pas être à la fois président du RPT et candidat indépendant.
Cette candidature officielle lève donc toute ambigüité. Toutefois, Faure Gnassingbé ne rejette pas les apports d’autres mouvements associatifs et politiques, y compris ceux de partis politiques adverses.
Rappelons nous que le président du parti est aussi le président de tous les Togolais.
Republicoftogo.com : Votre parti est-il prêt, en cas de défaite, à céder le fauteuil ?
Bernard Djagbavi Lébéné : Naturellement. Si un autre candidat remporte le scrutin, notre parti acceptera le verdict des urnes.
Mais si nous gagnons, nous invitons tous les concurrents à faire de même et à reconnaître leur défaite démocratiquement.
Le RPT va gagner ces élections qui seront libres, démocratiques et transparentes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.