Faure veut apporter la prospérité à Vogan

27/02/2010
Faure veut apporter la prospérité à Vogan

«Trop c’est trop ! Nous en avons ras-le-bol de la pauvreté qui sévit dans votre belle localité. Désormais la Nouvelle Société des phosphates du Togo va consacrer une partie de ses bénéfices au développement de la préfecture de Vogan et de ses environs. Tout sera fait dans la transparence et je vous demande de désigner des représentants qui vont siéger au Conseil d’administration de ladite société en tant qu’observateur ».
Tel est l’engagement pris samedi par le candidat Faure Gnassingbé devant des milliers d’électeurs de la préfecture de Vogan (76 Kms au nord-est de Lomé), une zone traditionnellement acquise à l’opposition.
« Cette promesse j’entends la respecter, j’entends la tenir ! », a assuré le président de la république avant d’ajouter qu’il allait faire de la préfecture de Vogan une préoccupation personnelle.
M. Gnassingbé a demandé à la population de le plébisciter massivement le 4 mars afin qu’il poursuive les chantiers déjà entamés.
Il s’est engagé à ce que les richesses produites par la nation, soient redistribuées avec beaucoup plus d’équité et de justice.
A l’issue du meeting, Faure et Victoire Dogbé, la ministre en charge du Développement à la base, ont procédé à l’inauguration du plus grand marché de la localité ; un investissement de 442 millions de Fcfa.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Médecine chinoise pour combattre le paludisme

Santé

Près de 200.000 injections d’artéméther ont été offertes vendredi au ministère de la Santé par les autorités chinoises.

Avant-première au 2 février

Culture

L’acteur américain d’origine béninoise, Djimon Hounsou, présentera son nouveau documentaire consacré au vaudou le 10 décembre à Lomé.

La Chambre consulaire régionale va déménager

Uemoa

La Chambre consulaire régionale de l’UEMOA aura dans 30 mois un nouveau siège à Lomé.

La Chine va moderniser la télévision publique

Coopération

La Chine va financer pour 3,5 milliards de Fcfa la modernisation de la télévision publique (TVT) et dans une moindre mesure celle de Radio Lomé.