Kodjo : "C'est moi l'héritier d'Eyadema"

22/02/2010
Kodjo : "C'est moi l'héritier d'Eyadema"

Agbéyomé Kodjo, le candidat du parti Obuts à l’élection présidentielle du 4 mars se rend lundi à Dapaong pour un meeting de campagne. « La ferveur citoyenne qui porte OBUTS ne cesse de prendre de l’ampleur, et est en train de confirmer au jour le jour la rencontre et la communion du peuple togolais avec le leader charismatique qu’est Agbéyomé Kodjo », peut-on lire dans un communiqué publié dimanche par cette formation. 

« OBUTS reste résolument convaincue qu’on ne peut se permettre à ce tournant crucial de notre histoire politique, de vouloir remplacer l’anarchie régnante par la division et la duplicité », une référence à la formation du Front républicain pour l’alternance et le changement, auquel M. Kodjo a brièvement participé, avant de reprendre sa liberté de candidat rejetant le principe de candidature unique proposée par Jean-Pierre Fabre (UFC).
Dimanche à Kara, M. Kodjo s’était réclamé comme l’héritier naturel du président Gnassingbé Eyadema (décédé en février 2005). "C'est moi que le président Eyadema avait préparé pour lui succéder à la tête du Togo ».
Avant Kara, le candidat s’était rendu à Kpalimé et Aného.
Il est attendu mardi à Bassar et à Tchamba.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.

Le paiement mobile représente un axe de croissance

Tech & Web

La banque mobile et les applications de paiement ont fait une timide apparition au Togo ces dernières années. Mais tout devrait s'accélérer.