Kofi Yamgnane : « La bataille est perdue, mais la guerre continue »

03/02/2010
Kofi Yamgnane : « La bataille est perdue, mais la guerre continue »

« Moi je sais que mon dossier est inattaquable. Les arguments avancés par la Cour constitutionnelle pour rejeter ma candidature sont fallacieux. Le RPT à écarté le candidat le plus gênant afin de s’éterniser à nouveau au pouvoir ». C’est ce qu’a déclaré mardi Kofi Yamgnane à republicoftogo.com
Il réagissait à la décision de la Cour Constitutionnelle de ne pas valider sa candidature en raison d’irrégularités contenues dans son dossier.
« Le rejet de ma candidature relève d’une décision purement politique et n’a aucune base juridique, c’est une machination. La bataille est perdue, mais la guerre continue. Nous aurons les moyens de faire en sorte que le changement intervienne en 2010 au Togo », a-t-il encore affirmé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.