Kofi Yamgnane : « La bataille est perdue, mais la guerre continue »

03/02/2010
Kofi Yamgnane : « La bataille est perdue, mais la guerre continue »

« Moi je sais que mon dossier est inattaquable. Les arguments avancés par la Cour constitutionnelle pour rejeter ma candidature sont fallacieux. Le RPT à écarté le candidat le plus gênant afin de s’éterniser à nouveau au pouvoir ». C’est ce qu’a déclaré mardi Kofi Yamgnane à republicoftogo.com
Il réagissait à la décision de la Cour Constitutionnelle de ne pas valider sa candidature en raison d’irrégularités contenues dans son dossier.
« Le rejet de ma candidature relève d’une décision purement politique et n’a aucune base juridique, c’est une machination. La bataille est perdue, mais la guerre continue. Nous aurons les moyens de faire en sorte que le changement intervienne en 2010 au Togo », a-t-il encore affirmé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.