Kofi Yamgnane veut se rendre utile

17/01/2010
Kofi Yamgnane veut se rendre utile

Kofi Yamgnane (photo) a souhaité samedi que l'opposition se regroupe autour d'un "seul candidat" face au président Faure Gnassingbé, candidat du Rassemblement du peuple togolais (RPT, au pouvoir) à la présidentielle du 28 février.
La Commission électorale nationale indépendante (Céni), chargée d'organiser le scrutin a reçu vendredi soir huit dossiers de candidature dont celui de M. Yamgnane.
"Ce que je souhaite, c'est qu'on aille uni face à un parti qui est dominateur, fraudeur et violent", a indiqué M. Yamgnane.
Selon lui, l'opposition "n'a pas le choix", si elle veut gagner.
"On ne peut pas partir en rangs dispersés. Nous devons avoir un seul candidat, celui qui est capable de rassembler tous les Togolais y compris l'institution militaire", a ajouté l'homme politique.
L'Union des forces de changement (UFC) de Gilchrist Olympio et le Comité d'Action pour le renouveau (CAR) de l'ancien Premier ministre Yawovi Agboyibo -les deux poids lourds de l'opposition- soutenus par d'autres petits partis, évoquent depuis plusieurs l’hypothèse d'un candidat unique ; sans grand succès.
"Je suis revenu, parce que mon pays ne va pas bien. Le Togo va très mal", a-t-il dit. "Je ne suis pas le sauveur. Mais je suis en capacité d'apporter ma quote-part dans le redressement de la situation économique et social de ce pays".
Sous entendu, Yamgnane doit être le candidat unique et logique de l’opposition togolaise.
Le seul problème est qu’il ne possède aucune légitimité politique au Togo où il est revenu s’installer il y a quelques mois. Sa popularité auprès de l’électorat est toute relative. Enfin, ses prises de position intempestives ont le don d’irriter les ténors de l’opposition, en particulier Jean-Pierre Fabre de l’UFC.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.