L’Onu et la Cédéao évaluent le contexte pré-électoral

07/01/2010
L’Onu et la Cédéao évaluent le contexte pré-électoral

A l’issue d’une visite de 48 heures au Togo, le représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU pour l’Afrique de l’Ouest, Saïd Djinnit, et le président de la Commission de la Cédéao, Mohamed Ibn Chambas, se sont félicités de la détermination des autorités à organiser des élections « paisibles », malgré des difficultés d’ordre technique dans le processus de révision des listes électorales.
MM. Djinnit et Chambas ont rencontré le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, le Premier ministre, Gilbert Houngbo, ainsi que les représentants de la Céni, des partis politiques et de la société civile.

Ils ont demandé aux acteurs impliqués dans le processus électoral de mettre l’intérêt supérieur du Togo au dessus de toutes contingence électoraliste et de dénoncer tout acte ou déclaration susceptible d’attiser la tension et d’altérer ainsi un climat favorable pour la tenue du scrutin.
La Cédéao a annoncé qu’elle enverrait au Togo une mission de sécurisation des élections présidentielles.
"Si cette élection se déroule dans des conditions apaisées et pacifiques, ça donnera un très bon exemple de démocratie pour l'Afrique", a déclaré Mohamed Ibn Chambas à son départ de Lomé pour le Burkina.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

Tech & Web

Au moment où les autorités togolaises mettent le paquet pour développer la fibre, des experts internationaux douchent les ambitions du pays.

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.