L’UE observe avant de décider

30/01/2010
L’UE observe avant de décider

Le député européen José García-Margallo y Marfil, vice-président de la Commission des affaires économiques et monétaires du Parlement de Strasbourg, a été reçu vendredi à Lomé par le Premier ministre, Gilbert Houngbo. L’élu espagnol (parfaitement francophone) dirige une mission chargée d’évaluer l’envoi d’observateurs de l’UE pour les élections présidentielles du 28 février prochain.
On ignore le nombre d’observateurs qui seront déployés sur le terrain ; sans doute moins que lors des législatives d’octobre 2007.
Avant toute recommandation à son institution, José García-Margallo y Marfil souhaite disposer d’une vision claire de la situation au Togo en rencontrant, notamment, les huit candidats qui ont déposé un dossier auprès de la Commission électorale nationale indépendante (Céni).
De retour à Bruxelles, il rédigera un rapport qui sera discuté par les députés ; ils prendront alors une décision sur l’envoi d’une mission d’observateurs et sur son importance.
L’Union européenne apporte déjà une assistance financière conséquente pour l’organisation pratique du scrutin et pour la sécurisation de l’ensemble du processus.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.