L’UE observe avant de décider

30/01/2010
L’UE observe avant de décider

Le député européen José García-Margallo y Marfil, vice-président de la Commission des affaires économiques et monétaires du Parlement de Strasbourg, a été reçu vendredi à Lomé par le Premier ministre, Gilbert Houngbo. L’élu espagnol (parfaitement francophone) dirige une mission chargée d’évaluer l’envoi d’observateurs de l’UE pour les élections présidentielles du 28 février prochain.
On ignore le nombre d’observateurs qui seront déployés sur le terrain ; sans doute moins que lors des législatives d’octobre 2007.
Avant toute recommandation à son institution, José García-Margallo y Marfil souhaite disposer d’une vision claire de la situation au Togo en rencontrant, notamment, les huit candidats qui ont déposé un dossier auprès de la Commission électorale nationale indépendante (Céni).
De retour à Bruxelles, il rédigera un rapport qui sera discuté par les députés ; ils prendront alors une décision sur l’envoi d’une mission d’observateurs et sur son importance.
L’Union européenne apporte déjà une assistance financière conséquente pour l’organisation pratique du scrutin et pour la sécurisation de l’ensemble du processus.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.