L’UE salue la bonne tenue du scrutin

06/03/2010
L’UE salue la bonne tenue du scrutin

Deux jours après le scrutin, la mission d'observation de l'Union européenne (UE) a fait un premier point samedi sur le processus électoral au Togo.
La mission a noté que les acquis de 2007 en matière d'organisation du scrutin avaient été consolidés.
"Cette élection s'est tenue dans le calme avec une participation moindre qu'en 2007" constate l’UE, qui note que la campagne électorale s'est déroulée dans une atmosphère calme et sans incident majeur ».
"La liberté d'expression a été généralement respectée tout comme la liberté de circulation et d'assemblée; tous les candidats se sont exprimés à plusieurs reprise en faveur d'une élection apaisée et le secret du vote a été garanti", note la mission.
"La non participation du leader historique de l'opposition, Gilchrist Olympio et son investissement tardif à soutenir le candidat Jean-Pierre Fabre a affaibli les capacités de l'opposition à se mobiliser pour la campagne", indique le rapport.
L’UE souligne également la difficulté de dialogue au sein de la Céni en raison de sa composition politique.
La mission de l’Union européenne, présidée par le député européen José Manuel Garcia-Margallo y Marfil (photo), séjournera au Togo jusqu’à la fin du mois de mars.
Elle devrait commenter les résultats des élections présidentielles dès leur publication par la Céni.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.

Faire face avec détermination aux défis sécuritaires

Cédéao

Mohamed Ibn Chambas, le représentant spécial des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest , a été reçu jeudi par Faure Gnassingbé.