La Céni lance les opérations électorales

05/12/2009
La Céni lance les opérations électorales

La révision des listes électorales au Togo commencera le 14 décembre a annoncé samedi la Commission électorale nationale indépendante (Céni).
Le président de l’institution, Tabiou Taffa, a indiqué que les cartes d’électeurs utilisées lors des législatives de 2007 seraient valables pour la présidentielle du 28 février prochain.
La révision des listes concerne donc ceux qui n’en ont pas encore, ceux qui étaient mineurs en 2007 et ceux qui ont omis de s’inscrire ou ont été radiés pour diverses raisons.
La Céni dispose de 750.000 cartes d'électeur et de 1275 kits d'inscription.

Le calendrier réaménagé se présente comme suit :
Du 7 au 8 décembre 2009: simulation à la révision des listes électorales ;
Du 10 au 13 décembre 2009 : formation des CELI, installation et formation des CLC ;
Du 12 au 13 décembre 2009 : affichage des listes électorales dans la zone 1 ;
Du 14 au 23 décembre 2009 : affichage des listes électorales dans la commune de Lomé et la préfecture du Golfe ;
Du 14 au 18 décembre 2009 : révision des listes électorales dans le reste de la zone 1 ;
Du 24 et 25 décembre : affichage des listes électorales dans la zone 2 ;
Du 27 au 31 décembre 2009 : révision des listes électorales dans la zone 2
Du 4 et 5 janvier 2010 : affichage des listes électorales dans la zone 3
Du 6 au 10 janvier 2010 : révision des listes électorales dans la zone 3

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Blitta va devenir un carrefour commercial

Développement

Dans 8 mois, les habitants de Blitta auront un nouveau marché. Une réalisation qui s'inscrit dans le cadre du PUDC.

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.