« La collecte des résultats est totalement sécurisée »

04/03/2010
« La collecte des résultats est totalement sécurisée »

L’ancien président du Nigeria, Olusegun Obsanjo, chef de la mission d’observation de l’Union Africaine (UA) au Togo, a regretté mercredi l’absence de confiance entre togolais et rappelé que le processus de collecte et de transmission des résultats du vote était 100% sécurisé, en réaction aux inquiétudes émises par certains partis d’opposition.
Republicoftogo.com : Certains togolais doutent de votre impartialité dans l’observation du scrutin
Olusegun Obsanjo : Si je ne suis pas impartial, pourquoi serais-je là au Togo pour superviser pour le compte de l’Union Africaine le processus électoral en cours. Nous comptons faire notre travail de manière exemplaire.
Nous sommes au total 40 observateurs de l’UA déployé dans le pays pour observer les différentes étapes du processus mis en œuvre par la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Nous avons déjà rencontré la Cour Constitutionnel, la Céni et tous les acteurs impliqués. Mais, je dois vous dire une chose, par rapport à ce que j’ai pu constater sur le terrain, les togolais ne se font pas confiance.

Republicoftogo.com : Des responsables de partis politiques contestent d’avance le mode de transmission des résultats du scrutin à la Céni et affirment qu’un système parallèle a été mis en place.
Olusegun Obsanjo : Tout cela est ridicule, mais encore une fois, c’est la conséquence de l’absence de confiance entre vos concitoyens.
Comment comprendre qu’avec trois modes de transmission des résultats différents, il y ait encore des gens qui puissent douter de la transparence et de la sécurisation du processus.
Il y a d’abord le système VSAT (internet par satellite, ndlr) mis en place par l’Union européenne ; il y a ensuite le fax et le GSM. Donc trois moyens de comparer les résultats.
Il y a également les représentants des candidats dans les bureaux de vote qui auront à signer les procès verbaux.
Republicoftogo.com : Selon-vous quelle est l’origine des troubles qui surviennent pendant les échéances électorales au Togo ?
Olusegun Obsanjo : Dites-moi franchement d’où vient la violence ? Elle n’émane pas de la Céni, mais des acteurs politiques qui ne se contrôlent pas.
Je vous assure que, la Céni a fait de son mieux, le reste c’est aux candidats et aux médias de jouer leur rôle.
Je suis assez étonné que certains togolais ne reconnaissent pas les progrès immenses accomplis ces cinq dernières années.
Vous savez, il n’existe aucun pays modèle en matière de démocratie à travers le monde, même les Etats-Unis, qui sont souvent cités en exemple, ne sont pas une démocratie parfaite !
La démocratie, est une constante évolution et cette définition, les Togolais doivent l’intégrer.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.