Le gouvernement rassure les observateurs

04/03/2010
Le gouvernement rassure les observateurs

Les observateurs nationaux et internationaux ont rencontré mercredi à Lomé des membres du gouvernement togolais pour évoquer les derniers réglages avant le vote du 4 mars.
Koffi Esaw, le ministre des Affaires étrangères, son collègue de la Coopération, Glibert Bawara (photo), et le ministre de l’Administration territoriale, Pascal Bodjona, ont d’abord constaté le bon déroulement de la campagne électorale. M. Bodjona a ensuite rappelé que
pour la première fois dans l’histoire du Togo, une institution indépendante était chargée d’organiser, de contrôler et de superviser l’élection présidentielle (la Céni, ndlr).
Concernant le fichier électoral et l’authentification des bulletins de vote, Pascal Bodjona a indiqué que le Togo disposait d’un fichier biométrique fiable et que la question des bulletins à souche était une revendication de certains partis de l’opposition qui n’avait pas de raison d’être.
« Nous avons un processus électoral consensuel et inclusif. Nous invitons tous les candidats à avoir foi en la capacité de jugement des électeurs », a ajouté, pour sa part, le ministre de la Coopération, Gilbert Bawara.
« Aucune restriction ne sera imposée à votre mission d’observation. Le pays est ouvert à vous pour que vous puissiez réaliser votre mission dans les meilleurs conditions », a conclu Kofi Essaw, le chef de la diplomatie.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.