Le gouvernement rassure les observateurs

04/03/2010
Le gouvernement rassure les observateurs

Les observateurs nationaux et internationaux ont rencontré mercredi à Lomé des membres du gouvernement togolais pour évoquer les derniers réglages avant le vote du 4 mars.
Koffi Esaw, le ministre des Affaires étrangères, son collègue de la Coopération, Glibert Bawara (photo), et le ministre de l’Administration territoriale, Pascal Bodjona, ont d’abord constaté le bon déroulement de la campagne électorale. M. Bodjona a ensuite rappelé que
pour la première fois dans l’histoire du Togo, une institution indépendante était chargée d’organiser, de contrôler et de superviser l’élection présidentielle (la Céni, ndlr).
Concernant le fichier électoral et l’authentification des bulletins de vote, Pascal Bodjona a indiqué que le Togo disposait d’un fichier biométrique fiable et que la question des bulletins à souche était une revendication de certains partis de l’opposition qui n’avait pas de raison d’être.
« Nous avons un processus électoral consensuel et inclusif. Nous invitons tous les candidats à avoir foi en la capacité de jugement des électeurs », a ajouté, pour sa part, le ministre de la Coopération, Gilbert Bawara.
« Aucune restriction ne sera imposée à votre mission d’observation. Le pays est ouvert à vous pour que vous puissiez réaliser votre mission dans les meilleurs conditions », a conclu Kofi Essaw, le chef de la diplomatie.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.

Pas suffisant pour être qualifié

Sport

Malgré sa victoire dimanche à Lomé face au Gabon (2-1), le Togo dit adieu au second tour des éliminatoires de la coupe d’Afrique des Nations des moins de 20 ans.

L'ambassadeur américain n'hésite pas à donner de sa personne

Environnement

L’ambassadeur du Togo à Lomé, David Gilmour, est un homme de terrain. Il l’a prouvé samedi en participant à l’opération ‘plage propre’.

L'UL n'est pas Harvard, mais ...

Tech & Web

En 2004, Mark Zuckerberg étudiant à Harvard, crée The Facebook, un réseau social inter-universités.  En 2018, l'UL lance Rescoul.