Lomé-Ouaga : embarquement immédiat

21/12/2009
Lomé-Ouaga : embarquement immédiat

Les partis togolais du pouvoir et de l'opposition doivent se retrouver mardi à Ouagadougou atour du médiateur Blaise Compaoré pour se mettre d'accord sur le mode de scrutin pour la présidentielle de 2010.
Le rencontre qui s’était déroulée il y a une semaine n’avait rien donné de concret.
L’opposition parlementaire, l'UFC et le CAR réclament un scrutin uninominal à deux tours pour la présidentielle du 28 février 2010, ce que rejette le RPT.

"Nous ne voyons pas la nécessité pour l'instant d'aller au scrutin à deux tours alors que les dispositions de la Constitution en vigueur portent sur un scrutin à un tour", expliquait il y a quelques jours Solitoki Esso, le secrétaire général du RPT, estimant que "le scrutin à un tour ne remet pas en cause la transparence des élections".


Selon la Constitution, modifiée en 2002 par le Parlement, l'élection du président a lieu au scrutin uninominal majoritaire à un tour.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.