Olympio : « C’est moi le patron ! »

24/02/2010
Olympio : « C’est moi le patron ! »

Gilchrist Olympio, le président de l’UFC, a mis les points sur les « i » mardi en indiquant sur une radio locale qu’il restait le seul maître à bord.
Jean-Pierre Fabre devra compter avec moi s’il gagne les élections, a indiqué en substance celui qui a été empêché de se présenter en raison de problèmes de santé.
M. Olympio réfute par ailleurs les critiques concernant son soutien tardif et limité à Jean-Pierre Fabre en invoquant deux raisons, d’abord son état de santé qui ne lui permet pas de faire campagne au Togo aux côtés du candidat de l’UFC, ensuite, la nécessité de consultations élargies avec tous les représentants de l’opposition avant d’apporter un appui officiel au candidat Fabre.
S’agissant du scrutin proprement dit, Gilchrist Olympio se dit très optimiste quant à son bon déroulement et assure qu’il sera de retour à Lomé dans quelques jours.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.