Olympio forfait pour le 28 février ?

13/01/2010
Olympio forfait pour le 28 février ?

Le président de l’Union des Forces de changement (UFC, opposition), Gilchrist Olympio, ne se présentera probablement pas à l’élection présidentielle du 28 février prochain.

C’est ce qu’a laissé entendre mercredi ce parti.
M. Olympio est actuellement hospitalisé aux Etats-Unis et son état de santé ne lui permet pas de revenir au Togo pour participer à la campagne électorale.

« Le président national de l’Union des forces de changement souffre d’un mal de dos qui l’empêche de voyager ces derniers jours; il ne peut pas se soumettre aux examens des médecins assermentés qui exigent sa présence à Lomé , a déclaré Patrick Lawson, premier vice président de l’UFC.
Le parti indique que son leader a saisi la Commission électorale nationale indépendante (Céni) pour produire un certificat médical attestant de sa bonne santé.

De nombreux de militants affirment que le parti est en concertation pour proposer un autre candidat au cas où la demande Gilchrist de fournir à distance un certificat médical serait rejetée par la Céni.

Il y a quelques jours, un Comité directeur de l’UFC avait opposé les partisans de Jean-Pierre Fabre à ceux de Gilchrist Olympio sur une candidature de ce dernier.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.