Olympio ne lâche pas le morceau

19/01/2010
Olympio ne lâche pas le morceau

L’UFC présente-t-il deux candidats à l’élection présidentielle ? C’est ce que l’on croit comprendre en parcourant le site officiel du parti qui publie une lettre de Gilchrist Olympio dans laquelle il écrit : « La question de l’acceptation de ma candidature reste en cours de règlement avec les autorités togolaises, qui donneront je l’espère une réponse favorable à notre requête (…) ».
Ce texte est daté du 16 janvier 2010, c’est à dire au lendemain de la date butoir fixée par la Commission électorale nationale indépendante (Céni) pour le dépôt des dossiers de candidature.
Or la veille, c’est bien Jean-Pierre Fabre, qui a déposée la sienne avec sept autres candidats.
Cette affaire semble confirmer la vive tension qui règne au sein de l’UFC et les rumeurs de putsch mené par certains membres du parti contre l’opposant historique.

Lire la lettre de Gilchrist Olympio sur le site de l’UFC

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.

Talents maison

Culture

Le groupe Toofan et l’artiste Almok sont nominés pour l'Afrimma, une compétition qui récompense les meilleurs artistes d’Afrique.