Olympio ne lâche pas le morceau

19/01/2010
Olympio ne lâche pas le morceau

L’UFC présente-t-il deux candidats à l’élection présidentielle ? C’est ce que l’on croit comprendre en parcourant le site officiel du parti qui publie une lettre de Gilchrist Olympio dans laquelle il écrit : « La question de l’acceptation de ma candidature reste en cours de règlement avec les autorités togolaises, qui donneront je l’espère une réponse favorable à notre requête (…) ».
Ce texte est daté du 16 janvier 2010, c’est à dire au lendemain de la date butoir fixée par la Commission électorale nationale indépendante (Céni) pour le dépôt des dossiers de candidature.
Or la veille, c’est bien Jean-Pierre Fabre, qui a déposée la sienne avec sept autres candidats.
Cette affaire semble confirmer la vive tension qui règne au sein de l’UFC et les rumeurs de putsch mené par certains membres du parti contre l’opposant historique.

Lire la lettre de Gilchrist Olympio sur le site de l’UFC

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.