Plus d’une centaine d’observateurs le 28 février

01/02/2010
Plus d’une centaine d’observateurs le 28 février

122 observateurs européens vont se déployer au Togo pour l’élection présidentielle du 28 février prochain. C’est ce qu’a annoncé lundi à Lomé le chef de la mission d’observation de l’Union européenne, l’Espagnol José García-Margallo y Marfil en indiquant que l’impartialité serait de mise.
« Nous n’avons pour mission de juger le processus car on ne peut pas être observateur et en même temps interférer dans le processus. Nous publierons notre première déclaration liminaire deux à trois jours après le scrutin proprement dit, et ensuite, suivra un rapport détaillé au bout de deux mois » a expliqué l’élu européen.
« Nous serons particulièrement regardant sur les questions touchant au respect des droits de l’homme et des libertés publiques » a soutenu les observateurs européens », a-t-il encore ajouté.
L’UE procèdera au recrutement d’ experts locaux pour l’aider dans sa mission.

Lors des législatives d'octobre 2007, un nombre équivalent d'observateurs européens étaient présents au Togo. Ils avaient conclu à un scrutin "libre, démocratique et transparent".

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.