Plus d’une centaine d’observateurs le 28 février

01/02/2010
Plus d’une centaine d’observateurs le 28 février

122 observateurs européens vont se déployer au Togo pour l’élection présidentielle du 28 février prochain. C’est ce qu’a annoncé lundi à Lomé le chef de la mission d’observation de l’Union européenne, l’Espagnol José García-Margallo y Marfil en indiquant que l’impartialité serait de mise.
« Nous n’avons pour mission de juger le processus car on ne peut pas être observateur et en même temps interférer dans le processus. Nous publierons notre première déclaration liminaire deux à trois jours après le scrutin proprement dit, et ensuite, suivra un rapport détaillé au bout de deux mois » a expliqué l’élu européen.
« Nous serons particulièrement regardant sur les questions touchant au respect des droits de l’homme et des libertés publiques » a soutenu les observateurs européens », a-t-il encore ajouté.
L’UE procèdera au recrutement d’ experts locaux pour l’aider dans sa mission.

Lors des législatives d'octobre 2007, un nombre équivalent d'observateurs européens étaient présents au Togo. Ils avaient conclu à un scrutin "libre, démocratique et transparent".

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.