Plus d’une centaine d’observateurs le 28 février

01/02/2010
Plus d’une centaine d’observateurs le 28 février

122 observateurs européens vont se déployer au Togo pour l’élection présidentielle du 28 février prochain. C’est ce qu’a annoncé lundi à Lomé le chef de la mission d’observation de l’Union européenne, l’Espagnol José García-Margallo y Marfil en indiquant que l’impartialité serait de mise.
« Nous n’avons pour mission de juger le processus car on ne peut pas être observateur et en même temps interférer dans le processus. Nous publierons notre première déclaration liminaire deux à trois jours après le scrutin proprement dit, et ensuite, suivra un rapport détaillé au bout de deux mois » a expliqué l’élu européen.
« Nous serons particulièrement regardant sur les questions touchant au respect des droits de l’homme et des libertés publiques » a soutenu les observateurs européens », a-t-il encore ajouté.
L’UE procèdera au recrutement d’ experts locaux pour l’aider dans sa mission.

Lors des législatives d'octobre 2007, un nombre équivalent d'observateurs européens étaient présents au Togo. Ils avaient conclu à un scrutin "libre, démocratique et transparent".

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Indice harmonisé des prix à la consommation : un casse-tête

Cédéao

La Cédéao vient d’achever à Lomé une réunion consacrée à l'état d'avancement des outils du traitement de l'indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) des pays membres.

La Chambre des notaires prend acte

Justice

Cinq nouveaux notaires ont prêté serment jeudi devant la Cour d’appel de Lomé. La profession est en pleine mutation. 

Un nouveau contrat de management pour le 2 février ?

Tourisme

Le journal Focus Infos annonce la signature d’un contrat de management entre Emaar  Hospitality Group et la société Kaylan qui exploite l’hôtel du 2 février.

Levée d'écrou

Social

Trois enseignants condamnés en début de semaine à Kara pour tentative d'enlèvement dans une gendarmerie ont été libérés.