Pour l’élection, Fabre met son Frac

17/02/2010
Pour l’élection, Fabre met son Frac

Quatre formations de l’opposition, ADDI, l’Alliance, le PSR, SURSAUT et l’UFC ont apporté mercredi leur soutien à Jean-Pierre Fabre, candidat de l’UFC au scrutin du 4 mars au Togo.
« Dans la logique des discussions qui se sont déroulées à Paris, les 9 et 10 février derniers, est né aujourd’hui à Lomé le Front Républicain pour l’Alternance et le Changement (FRAC). Jean-Pierre Fabre sera le candidat du FRAC, Kofi Yamgnane, le porte-parole général également en charge de l’élaboration du programme commun de gouvernement, et Patrick Lawson en le directeur de campagne », a déclaré Kofi Yamgnane.
Ce front, indique l’ancien député français, vise quatre objectifs : « lutter ensemble afin d’obtenir par tous les moyens une élection transparente, faire campagne ensemble sur la totalité du territoire, protéger les résultats authentiques du vote, organiser la prise du pouvoir puis de gouverner ensemble et démocratiquement le Togo ».
Les membres du FRAC ont lancé un appel aux autres partis de l’opposition, notamment Obuts et le CAR, pour qu’ils rejoignent la coalition.
Il est cependant peu probable que leur appel soit entendu.
De fait, Jean-Pierre Fabre qui avait gelé sa participation au processus électoral, est de nouveau en campagne, à l’instar des autres candidats de l’opposition.
En photo (au centre) Jean-Pierre Fabre entouré de son équipe de campagne

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

La mode dans tous ses états

Culture

Le FIMO 228, Festival international de la mode au Togo, s’est ouvert mardi à l’hôtel Ibis de Lomé.

Faussaires expérimentés sous les verrous

Faits divers

Plusieurs centaines de cartes d’identité, de passeports et de nombreux documents administratifs togolais et étrangers ont été saisis par la police.

Il faut parfois savoir faire des concessions

Justice

Le Collectif des associations contre l’impunité au Togo (CACIT) a salué mardi la grâce présidentielle en faveur de 45 manifestants de l'opposition.