Respecter les délais constitutionnels

10/02/2010
Respecter les délais constitutionnels

Après plusieurs heures de discussions à Ouagadougou, les représentants du RPT (au pouvoir) et de l’opposition (UFC et CAR) ne sont pas parvenus à trouver un accord sur la révision du fichier électoral en vue de l'élection présidentielle du 28 février au Togo.
Outre la révision des listes, certains partis d’opposition demandent l'authentification des bulletins de vote, la suppression du vote par anticipation et un "meilleur encadrement" des votes par procuration. Ils demandent également à Blaise Compaoré, le médiateur, de demander aux autorités de repousser la date du scrutin.
Impossible a répondu le président du Burkina Faso. Un proche de M. Compaoré a rappelé que "l'élection devrait nécessairement se tenir entre le 28 février et le 5 mars pour rester dans les délais constitutionnels ».
Solitoki Esso, le secrétaire général du RPT a été encore plus précis. "Nous tenons à ce que les élections aient absolument lieu le 28 février 2010", a-t-il dit.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les touristes en quête d'authenticité

Tourisme

L’Agence égyptienne de partenariat pour le développement organise depuis le début de la semaine au Caire un atelier de formation sur l’écotourisme.

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation. 

Semences israéliennes pour tomates togolaises

Coopération

Le Togo et Israël renforcement leur coopération dans la recherche agricole. Les tests sur la tomate s'annonce très encourageants.

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.