Yamgnane, chantre de l’unité

09/02/2010
Yamgnane, chantre de l’unité

Kofi Yamgnane, dont la candidature à la présidentielle au Togo a été rejetée, a annoncé mardi au cours d’une conférence de presse qu'il allait réunir à Paris les candidats de l'opposition pour obtenir une candidature unique.
L’ancien député français a précisé que les opposants étaient venus à Paris après avoir appris qu'il s'y trouvait, alors que lui pensait les réunir dans la capitale togolaise.
M. Yamgnane oublie au passage de signaler que c’est François Boko, ancien ministre de l’Intérieur togolais, qui semble être à l’origine de la rencontre.
"Je pense que le candidat de l'UFC (Jean-Pierre Fabre, de l'Union des Forces pour le Changement, ndlr), qui est le parti le plus important au Togo, est certainement le moins mal placé pour être le candidat unique", a expliqué M. Yamgnane. "A condition bien sûr que tous on se mette d'accord pour lui tracer une feuille de route (...), un programme de travail", a-t-il enchaîné.
"Je n'ai pas de préférence personnelle, c'est une préférence logique", a affirmé
"Si on réussit ce coup là, on repartira contents pour Lomé jeudi, apparemment dans le même avion", a-t-il plaisanté.
Depuis plusieurs mois, l’ancien secrétaire d’Etat de François Mitterrand, mène une campagne en France où il dispose de relais dans les médias ; un moyen de bénéficier d’une visibilité dont il ne dispose pas au Togo où son assise politique est inexistante.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.