Priorité à la jeunesse

09/07/2014
Priorité à la jeunesse

Le conseil des ministres a adopté mercredi un projet de décret relatif à la création de la Coalition nationale pour l’emploi des jeunes.

Cette structure offre une plate-forme de concertation à l’ensemble des acteurs impliqués dans la lutte contre le chômage des jeunes, notamment le secteur privé, les organisations de la société civile ainsi que les partenaires au développement. Son objectif est de mobiliser le vivier de compétences que constitue la jeunesse et de la positionner comme un vecteur majeur d’une croissance économique accélérée et inclusive.

Cette initiative constitue une pièce maîtresse de la Stratégie de croissance  accélérée et de promotion de l’emploi (SCAPE) adoptée par le gouvernement et dont la mise en œuvre couvre la période 2013-2017.

Le gouvernement a également adopté le décret qui fixe les attributions de l’Agence nationale de volontariat.

Trois années après le lancement du programme de promotion du volontariat national, cette initiative affiche un bilan largement positif. Ce programme a permis de mobiliser 4280 volontaires et de les déployer dans des secteurs clefs tels que le développement local, la santé ainsi que l’agriculture. 44% des volontaires de la première vague, 39% pour la deuxième et 44% pour la deuxième vague ont pu accéder à un emploi stable à l’issue de leur participation au programme de volontariat.

Informations complémentaires

Communiqué du conseil.pdf 50,81 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

UEMOA : le Sénégal remporte la coupe

Sport

Les Lions du Sénégal ont battu samedi par 1-0 les Aigles du Mali en finale de la 7e édition du tournoi de l'intégration de l'UEMOA.

Infrastructures de base : nouvel engagement de l’UE

Coopération

Améliorer l’accès à l’eau potable et proposer de meilleures conditions sanitaires aux habitants de Notsé. C'est l'objectif d'un programme financé par l'UE.

Mobilité et développement

Diaspora

Plus d’un million de Togolais vivent à l’étranger. Leurs compétences et leur appui financier sont autant d'atouts pour contribuer au développement du pays.

Harmoniser le système d'indemnisation

Cédéao

Un automobiliste togolais circulant dans les pays de la Cédéao doit impérativement disposer d’une ‘carte brune’, le certificat international d’assurance.