Prises de positions hasardeuses

15/02/2013
Prises de positions hasardeuses

UNIR a modérément apprécié la teneur d’un communiqué publié mercredi par le Parti socialiste français. Il est reproché à la formation dont est issu François Hollande de s’ « immiscer dans des affaires judiciaires en cours d’instruction au Togo, à travers des prises de positions hasardeuses qui ne peuvent s’expliquer que par le parti pris aveugle ou la méconnaissance totale des réalités togolaises ».

UNIR parle d’une « intrusion regrettable dans le déroulement de la procédure judiciaire engagée suite à la vague des incendies criminels enregistrés par le Togo (…) » et s’étonne que cette formation n’ait tenu aucun compte des premiers éléments recueillis par les enquêteurs, après plusieurs semaines d’investigation

Concernant le dialogue politique, UNIR invite le Parti socialiste à procéder à une lecture plus objective des difficultés rencontrées. Les multiples invitations lancées aux partis de l’opposition les plus radicaux sont restées lettre morte.

« Les difficultés qui ont émaillé le processus de dialogue, sont le fait des formations politiques dites radicales qui, par pure tactique politicienne et au péril de l’intérêt national , ont opté pour les marches, les manifestations de rue et d’autres formes de lutte, en lieu et place d’un dialogue serein et constructif », écrit Georges Kwawu Aïdam, le 1er vice-président d’UNIR.

Le PS a publié mercredi un communiqué dans lequel il dénonce des arrestations d’opposants au Togo. Des arrestations qu’il juge « arbitraires » et « qui visent essentiellement les personnalités du Collectif Sauvons le Togo ».

Le PS omet soigneusement de préciser les raisons pour lesquelles des interpellations ont été effectuées, et pas seulement dans les rangs de ce groupement d’opposants. Elles sont intervenues à la suite des incendies criminels des marchés de Kara et de Lomé. La justice fait son travail.

Photo : Jean-Christophe Cambadélis, l’un des auteurs du communiqué. Il est secrétaire national du PS à l’Europe et à l’international

Informations complémentaires

Communiqué UNIR.pdf 2,20 MB

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.