Privilégier le dialogue

21/06/2012
Privilégier le dialogue

Dans un communiqué publié jeudi soir, le Haut Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme au Togo (HCDH) se déclare «vivement préoccupé par les violences qui ont marqué les manifestations du Collectif +Sauvons le Togo+ du 12 au 14 juin 2012 à Lomé et invite toutes les parties à privilégier davantage le dialogue dans la résolution des questions politiques ».

Le texte souligne également que « le droit de manifestation publique pacifique et le droit à la liberté d’expression sont des droits fondamentaux garantis par le droit international des droits de l’homme et qui doivent s’exercer dans le cadre de la loi ».

La représentation togolaise du HCDC se dit, en outre, « particulièrement préoccupée par des propos haineux et xénophobes relayés par certains médias et attire l’attention des auteurs sur leur responsabilité individuelle au regard du droit international ». 

Informations complémentaires

COMMUNIQUE HCDH.pdf 78,30 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.

Talents maison

Culture

Le groupe Toofan et l’artiste Almok sont nominés pour l'Afrimma, une compétition qui récompense les meilleurs artistes d’Afrique.