Privilégier le dialogue

21/06/2012
Privilégier le dialogue

Dans un communiqué publié jeudi soir, le Haut Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme au Togo (HCDH) se déclare «vivement préoccupé par les violences qui ont marqué les manifestations du Collectif +Sauvons le Togo+ du 12 au 14 juin 2012 à Lomé et invite toutes les parties à privilégier davantage le dialogue dans la résolution des questions politiques ».

Le texte souligne également que « le droit de manifestation publique pacifique et le droit à la liberté d’expression sont des droits fondamentaux garantis par le droit international des droits de l’homme et qui doivent s’exercer dans le cadre de la loi ».

La représentation togolaise du HCDC se dit, en outre, « particulièrement préoccupée par des propos haineux et xénophobes relayés par certains médias et attire l’attention des auteurs sur leur responsabilité individuelle au regard du droit international ». 

Informations complémentaires

COMMUNIQUE HCDH.pdf 78,30 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les échecs, c'est la pierre de touche de l'intelligence

Sport

L'Olympiade d'échecs 2018 a lieu du 23 septembre au 8 octobre au Sport Palace de Batoumi, en Géorgie. 

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.