Processus électoral inclusif et participatif

06/03/2013
Processus électoral inclusif et participatif

Le comité de suivi du processus électoral a tenu sa première réunion mardi. Il regroupe des membres du gouvernement, des partis politiques et la Céni. Les participants ont évoqué l’état d’avancement du processus électoral avec en toile de fond le recensement qui devrait démarrer prochainement.

Gilbert Bawara (photo), le ministre de l’Administration territoriale, a expliqué que 

«Les échanges au sein du comité de suivi permettent d’entretenir un climat de confiance, un climat de dialogue et d’apaisement et de s’assurer que tous les acteurs sont convenablement informés de l’état d’avancement du processus électoral et que le gouvernement est également informé des difficultés et des attentes par la Céni ».

«Le souci du gouvernement c’est d’avoir un processus électoral inclusif et participatif. C’est vrai, il appartient à la Céni de préparer et d’organiser les élections. Nous souhaitons que ces scrutins inaugurent une autre façon de faire et que la société togolaise dans son ensemble accompagne la CENI », a ajouté M. Bawara.

Concernant le recensement électoral, Angèle Aguigah, la présidente de la Commission électorale nationale indépendante a précisé qu’il s’effectuerait en 2 zones avec la délivrance de nouvelles cartes d’électeurs ; celles ayant servi en 2007 (législatives) et 2010 (présidentielle) ne seront plus valables.

L’objectif est de constituer un fichier électoral totalement transparent et donc incontestable, a indiqué Mme Aguigah.

Le Togo doit organiser des élections législatives et locales dans les semaines qui viennent.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.