Programme commun

27/11/2010
Programme commun

Bassabi Kagbara (photo), l’ancien candidat à l’élection présidentielle de 2010 et président du Parti démocratique panafricain (PDP), une petite formation extra-parlementaire, a préconisé vendredi la création d’un « Programme commun d’union et de développement solidaire ».
Republicoftogo.com : Pouvez-vous nous expliquer ce qu’est ce « Programme commun »
Bassabi Kagbara : Il faut que l’ensemble des leaders politiques, les anciens candidats à l’élection présidentielle et les organisations de la société civile se rassemblent pour identifier les défis auxquels les Togolais sont confrontés, d’envisager une véritable stratégie nationale pour engager notre pays sur la voie du développement et d’une démocratie comprise et acceptée par tous. Nous avons passé trop de temps à ne faire que de la politique ; l’important est de repenser l’avenir du Togo et des togolais en se focalisant désormais sur les chantiers du développement.
Republicoftogo.com : Votre appel a-t-il des chances d’être entendu par les autres leaders politiques ?
Bassabi Kagbara : Notre Bureau national a ouvert des consultations avec les responsables politiques et associatifs.
Nous avons pris cette habitude malsaine au Togo de jouer à l’exclusion. Hier c’était le RPT qui cherchait à diriger tout seul sans partage, maintenant c’est l’UFC qui veut dialoguer avec le pouvoir sans inclure les autres partis et ce sont les membres de ce même parti qui s’excluent entre eux. Cela ne rime à rien. Il est essentiel que nous comprenions qu’une seule hirondelle ne fait pas le printemps.
Quand il s’agit de construire l’avenir du pays, le concours de tous est indispensable et c’est ce que nous préconisons.
Republicoftogo.com : Plusieurs partis ont déjà formulé des propositions pas très éloignées.
Bassabi Kagbara : C’est exact et c’est avec un grand intérêt que le PDP a accueilli les différentes approches proposées ou mises en œuvre ces derniers temps par les acteurs politiques pour sortir notre pays de la longue crise.
Je peux citer l’accord RPT-UFC, la Refondation de la République du CAR, le Pacte Républicain de la CDPA, la Rénovation de l’Alliance, les Etats Généraux des partis politiques et la table ronde
du PRR.
Tous ces acteurs ont une volonté convergente de s’asseoir ensemble pour résoudre cette lancinante crise et parler enfin du développement.
Il faut un sursaut d’orgueil des leaders de ces partis pour que toutes ces idées ne restent pas un veux pieux.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.