Quand Patrick Lawson fait l’apologie de la transhumance politique

22/11/2011
Quand Patrick Lawson fait l’apologie de la transhumance politique

Louis Michel, le coprésident de l'Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE, a déclaré mardi à propos des 9 députés démissionnaires que la réaction des autorités togolaises avait été la bonne.

« La question du lien entre mandat électif et fidélité à un parti se pose même en Europe », a rappelé M. Michel.

Une formule qui a fait bondir Patrick Lawson (photo), l’un des responsables de l’ANC, un petit parti de l’opposition extraparlementaire qu’avaient rallié les 9 députés l’année dernière.

« La transhumance politique c’est une marque de fidélité, la transhumance politique c’est une marque de loyauté », a-t-il expliqué ce soir.

« De quoi se mêle M. Louis Michel ? Nous sommes  parlementaires comme lui. Nous n’avons pas de leçon à recevoir de lui. Il n’est pas en tout cas  à son premier essai. Il a conservé les pratiques honteuses en intervenant sans retenu dans le dossier de révocation des députés ANC (…) Qu’est-ce que M. Louis Michel veut  nous apprendre. Nous disons que si quelqu’un veut nous donner des conseils qu’ils lisent nos textes et qu’ils ne viennent pas prendre fait et cause pour une partie. Cela il l’a déjà fait en2005 », a encore déclaré Patrick Lawson.

Depuis plusieurs semaines, l’ANC tente de mobiliser, sans succès, ses militants et sympathisants autour du thème de la réintégration des élus en s’appuyant sur un arrêt de la Cour de justice de la Cédéao rendu il y a un mois. Or, cette juridiction régionale n’a jamais demandé le retour des députés à l’Assemblée.

Mais l’ANC n’est pas à un mensonge près. C’est d’ailleurs son ADN.

Profitant de la tenue au Togo de l’Assemblée parlementaire ACP-UE, ce parti s’agite espérant susciter la compassion des élus européens.

Mais Patrick Lawson n’a pas encore compris que le Togo de 2011 n’est plus celui des années 90.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.