Quartiers sensibles : les habitants fixent les priorités

12/01/2013
Quartiers sensibles : les habitants fixent les priorités

Vingt nouveaux quartiers vulnérables de Lomé vont bénéficier bénéficier du Programme de développement communautaire (PDC-L) dont la phase pilote a été lancé en août 2012.

Cette initiative est destinée à financer des travaux à haute intensité de main d’œuvre pour les jeunes et les femmes, à soutenir l’insertion socio professionnelle des jeunes, à appuyer financièrement les activités génératrices de revenus des femmes et à soutenir l’aménagement d’infrastructures et d’équipements communautaires.

Vendredi, la ministre du Développement à la base, Victoire Tomégah Dogbé, a donné le coup d’envoi de ce projet 

«Sa mise en œuvre s’inscrit dans le cadre de l’orientation stratégique du gouvernement de lutter contre la pauvreté, aussi bien en milieu rural qu’en milieu urbain et périubain », a-t-elle indiqué.

Au total, 75 quartiers en difficulté bénéficieront de cette aide sur 3 ans pour un investissement de 5,2 milliards de Fcfa, dont une partie du financement est assurée par la BAD et par la BOA

Le directeur de l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB), Doki-Zama Ali-Tagba (photo), a rappelé que «le PDC visait à faire des quartiers de Lomé des lieux paisibles, agréables à vivre ».

L’originalité du programme repose sur le principe que ce sont les populations concernées qui doivent définir leur vision de leur environnement et les besoins prioritaires adaptés au contexte particulier de leur quartier. Rien n’est imposé, tout est réalisé en étroite concertation avec les habitants. 

D’ou le succès de la phase pilote qui s’est déroulée il y a quelques mois.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !